375 hivers, un seul Igloofest

 Dernière fin de semaine du OFF-Igloo

IMG_8227

@Maryse Phaneuf

Par : Maxime D.-Pomerleau

 

En collaboration avec la Ville de Montréal, le festival qui célèbre notre nordicité et la musique électronique sous toutes ses formes offre aux mélomanes une dernière fin de semaine pour contrer la morosité de l’hiver. Igloofest, qui sculpte le visage du Vieux-Port de Montréal depuis 11 ans, présente, jusqu’au 18 février, le OFF-Igloo, deux week-ends supplémentaires après l’édition endiablée qu’il a connue en 2017.

Avec un décor un peu trop chenu et moins d’attractions que ce à quoi il nous a habitués, OFF-Igloo présente toutefois des activités pour toute la famille le jour et fait place à la scène locale le soir. Pour l’occasion, l’espace du site est réduit, et on se sent comme au début d’Igloofest, au pied de l’unique Scène Vidéotron. Vendredi dernier, c’est le Montréalais Tommy Kruise qui était la tête d’affiche de ce premier week-end OFF, précédé de High Klassified. Une soirée aux beats hip-hop qui faisaient danser la petite foule d’irréductibles ayant survécu aux quatre fins de semaine précédentes. Ça faisait une drôle d’impression de flashback 2008 de se retrouver dans ce petit lieu. On lève notre tuque à l’aménagement du chouette bar intérieur dans le pavillon Jacques-Cartier, d’où on peut toujours entendre la musique en se réchauffant les orteils.

IMG_8201

Tout comme samedi dernier, les Jeux Nordik sont de retour pour une dernière fois cet hiver, le 18 février. Des épreuves inspirés du quotidien aride des Québécois qui combattent sans relâche l’hiver. Monter ton abri Tempo, déneiger ton char et jouer au roi de la montagne pourraient te faire gagner 1000 $! Il y a aussi des épreuves libres pour les moins en forme d’entre nous : Swing le sapin!, Garroche ta botte! et Enwèye en canot!; les noms des épreuves seuls nous donnent le sourire.

On célèbre aussi les 40 ans du film culte Slap Shot avec une projection interactive du film, en plein air. Venez crier vos répliques préférées entourés d’autres fans finis de ce classique du cinéma… presque québécois! On termine sous une thématique ÎleSoniq avec des artistes reconnus pour faire fondre le dancefloor : Le Matos et Ponsolo et Ledisko.

Igloofest, c’est la vitalité de Montréal et de ses habitants bravant les -40 °C pour bouger au son des meilleurs DJ. Cale ton vin chaud pis mets tes hot pads, on s’en va danser.

Crédit photo :Maryse Phaneuf/MatTv

#IgloofestMTL

Texte révisé par : Annie Simard

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...