Nouvelle saison pour Lance et compte

La 9e saison n’épargnera personne

LANCE  ET COMPTE (40)

© Courtoisie TVA

Par Jessica Hébert

La 9e saison de Lance et Compte sera diffusée dès le 12 janvier à 21 h à TVA et elle sera captivante. Réjean Tremblay a décidé de redonner de la liberté à sa plume qu’il avait censurée dans les dernières saisons, pour nous offrir 10 épisodes qui ne nous ménageront pas et qui mettront les enjeux humains à l’avant.

Ça va mal pour le National et pour tout le reste… Dans les deux premiers épisodes présentés aux médias, on constate vite que personne ne sera épargné. La série commence six mois après le congédiement de Pierre Lambert (Carl Marotte) par son beau-frère Marc Gagnon (Marc Messier), donc lors du camp d’entraînement. C’est maintenant Jacques Mercier (Yvan Ponton) qui assure le rôle de président et de DG du National, alors que Marc Gagnon tient celui de coach.

Tout d’abord, Suzie Lambert (Marina Orsini) et Marc Gagnon ont un projet commun : avoir un enfant par fécondation in vitro, ce qui mettra leur couple à épreuves. « On voit qu’il y a des déceptions, ce qui est la réalité de bien des couples et de nombreuses femmes. C’est leur projet commun d’avoir un enfant, mais avec la saison de hockey qui recommence, Marc prend une distance, avoue l’interprète de SuzieÇa va être les hauts et les bas de ça. » Cependant, le couple passera à travers cette épreuve et Marina a confirmé la grossesse de Suzie, grossesse qui pourrait être un élément déclencheur dans la réconciliation de Marc Gagnon et Pierre Lambert. « Ce n’est pas la première fois que Suzie se retrouve entre Pierre et Marc, avoue MarinaSauf qu’avec le bébé, les enjeux sont différents… possiblement une réconciliation. » « Les Lambert vont se rapprocher, car on est tous les deux contre Mercier, donc ça va nous rapprocher, avance Marc MessierSuzie va également dire son mot… et la grossesse aussi. »

LANCE  ET COMPTE (48)

Jacques Mercier va tout faire pour s’emparer du vestiaire… et pour faire suer Marc Gagnon et Pierre Lambert. « Jacques Mercier veut rajeunir l’équipe, il veut faire ça le plus vite possible, il ne respecte pas la tradition. Normalement, il est devrait avoir une complicité, de business au moins, entre Marc Gagnon et lui, qu’il ne respecte pas. Il prend les devants. C’est le personnage qui essaie d’imposer sa loi. Il se sent menacé par tous les Lambert-Gagnon que l’on retrouve dans la chambre, ça va jusqu’à la thérapeute », raconte Yvan Ponton. Jacques Mercier se retrouvera également derrière le banc comme coach… à la place de Marc Gagnon. « On va voir si ça va fonctionner ou pas, mais ça va être le Jacques Mercier d’une autre époque. Il va coacher de la façon qu’il coachait il y a 25 ans. C’est à se demander si ça fonctionne dans la ligue nationale aujourd’hui… le grand speech classique qu’on lui connaît. Ce n’est pas une décision de Jacques Mercier ni de Marc Gagnon, ça va être les circonstances qui seront dramatiques qui font faire que Mercier va se retrouver derrière le banc… », laisse planer Yvan Ponton.

Jacques Mercier va même jusqu’à placer un espion dans le vestiaire, Roma Gauthier (Sébastien Delorme), ancien capitaine du CH maintenant avec le National, ce qui ne fait pas l’affaire du coach et de certains joueurs. D’ailleurs, la tension sera particulièrement vive entre Roma et le capitaine du National Guy Lambert (Jason Roy-Léveillée). Guy vient de signer un contrat de plusieurs millions qui lui monte un peu à la tête et qui chamboule sa vie personnelle. À l’image de son père, sa vie amoureuse ne sera pas de tout repos, encore une fois! « Guy Lambert fait du trouble avec du monde proche de moi, ma femme. Et tu ne touches pas à ma femme, nous dévoile Sébastien Delorme. Normalement, dans une chambre de hockey, c’est clair : tu ne touches pas à la femme des autres joueurs. C’est tu vraiment de ma faute? Je ne crois pas… je réagis.»

LANCE  ET COMPTE (45)

La grosse dégringolade sera pour le personnage de Dave MorissettePhilippe Lalumière, qui a avoué son homosexualité dans la dernière saison. Cette saison-ci, il pète une coche. Il retombera dans l’alcool, la violence et les stéroïdes. « Il replonge dans ses vieux démons, mais c’est plus que ça… Il est en détresse. Il y en a des gens qui veulent l’aider autour, mais c’est dur un gars qui ne veut pas d’aide ou qui n’est pas prêt à l’accepter », explique Dave Morissette. Un quotidien qu’a bien connu Dave lors de son passage dans la ligue nationale. « Ç’a été très difficile. Je connaissais le personnage, je savais où il s’en allait… J’ai eu des discussions avec Réjean, mais tout ce qui lui arrive cette année, c’est encore plus difficile. Il y a des scènes où je n’étais plus capable de parler. Il a des journées où, entre les prises, je pleurais. À la fin des journées, j’étais fatigué, j’étais down, alors que je ne suis jamais down. C’est le personnage qui me rentrait dedans », avoue Dave. Dave Morissette laisse même planer l’idée d’un suicide pour Philippe Lalumière. On a bien envie de le serrer dans nos bras, tant sa détresse transparait…

Bref, une grosse saison qui n’épargnera personne et qui nous laissera rivés à notre télé. Ce n’est pas de notre faute, après 29 ans, on fait un peu partie de la famille du National. D’ailleurs, Réjean Tremblay a avoué qu’il était possible qu’il y ait une 10e saison… ce qui vient expliquer pourquoi TVA a retiré « la finale » du titre!

Crédit photo : © Courtoisie TVA

Vous pourriez aussi aimer...