Nouveautés vidéoclips

Les vidéoclips d’artistes québécois à l’honneur

© Jean Leloup

Par Marie Eve Archambault

Gabriella – On cherche encore (Never Get Enough)

Récemment, Gabriella sortait son tout nouveau vidéoclip On cherche encore (Never Get Enough) qui la met en vedette dans un univers totalement dynamique et coloré. Tournées par Éric Morin, les images présente la chanteuse qui s’amuse parodier la société de consommation avec des références aux publicités des années 50 et 60. Dans le vidéoclip, on voit une femme au foyer qui est sollicité pour de tonne de biens de consommation dits « essentiels ». Elle ne rate pas l’occasion de passer un message sur l’utilisation des réseaux sociaux, qui rendent parfois notre monde un peu frénétique.

Coeur de pirate – Ne m’appelle pas

Si vous cherchez un autre vidéoclip où l’on utilise l’autodérision, celui de Coeur de pirate pourrait vous intéressez. La chanteuse y a inséré plusieurs références à la pop culture telles que Lady Gaga, Ariana Grande, Sailor Moon, American Beauty et les Teletubbies. Réalisé par Laurence Baz Morais, la vidéo présente une Coeur de Pirate qui se confronte à son problème sur la dysmorphophobie (une obsession excessive concernant un défaut dans l’apparence). Je suis tombée sur un article bien pertinent de la part de Valérie Simard de la Presse. Pour avoir plus d’informations sur le nouveau vidéoclip de Coeur de pirate, c’est ici.

Corey Hart – Tonight (I Wrote You This Song

Si vous êtes de ceux qui aimez le couple Corey Hart et Julie Masse, vous serez ravis de regarder ce vidéoclip qui est rempli d’amour et de tendresse. On y voit des images actuelles, mais d’autres nous présentent des souvenirs de leur vie passée ensemble. L’utilisation du blanc et noir rend le produit fini encore plus attrayant et romantique.

Jean Leloup – L’oiseau-vitre et Rosier-douleur

L’oiseau-vitre et Rosier-douleur sont les deux premiers extraits du nouvel album de Leloup qui s’intitule L’étrange pays. 

Jean Leloup a mis une mise en contexte pour son vidéoclip L’oiseau-vitre.

«Un jour, ils ont mis un gigantesque édifice magnifique ultramoderne dans le bois à côté de chez mes parents. Couvert de fenêtres miroir bronze. Les oiseaux se sont mis à se cogner dessus, non-stop, et tomber comme des mouches, autour. Des dizaines par jour. Maintenant, il n’y a plus d’oiseaux morts au pied de l’édifice, comme au début. Je me demande si les oiseaux ont compris le truc ou si finalement ils sont tous morts à des kilomètres à la ronde.»

Pour ceux et celles dont la musique québécoise ne serait pas leur tasse de thé, j’ai pensé à vous. Je vous ai mis ci-dessous le plus récent vidéoclip de Shawn Mendes avec la chanson If I Can’t Have You.

Shawn Mendes – If I Can’t Have You

Shawn Mendes a dévoilé les images de la chanson If I Can’t Have You. Tout comme Corey Hart, le chanteur a opté pour l’utilisation du noir et blanc. On ne réinvente pas la roue. On y voit le jeune garçon tout simplement chanter sur un banc, un lit et même un tapis roulant. Toutefois, j’aime les angles de caméra qui sont peu communes. Je crois que c’est la force de cette vidéo.

©  VEVO Coeur de pirate

Vous pourriez aussi aimer...