Nominations du Gala de l’ADISQ 2019

La consécration d’Alexandra Stréliski et des Louanges 

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Julie Côté

L’automne est souvent signe d’effervescence chez nos artistes québécois et cette année, avec les nominations du gala de l’ADISQ et cette année ne fait pas exception. Deux jeunes loups de l’industrie, Alexandra Stréliski et Les Louanges mènent le bal avec 6 nominations artistiques chacun, et une nouvelle catégorie qui fait jaser fait son entrée dans le gala du dimanche soir : Artiste autochtone de l’année.

“C’est complètement irréel d’avoir autant de nominations, même si on ne fait pas ça pour ça, c’est définitivement une très belle tape dans le dos. Mettons que les galas ne sont pas mon endroit préféré sur la terre dans lequel être, mais c’est un beau bravo.” nous lance Alexandra Stréliski.“C’est également une belle tribune pour la musique instrumentale, qu’on ne voit jamais dans le gala du dimanche soir, même si j’ai un peu l’impression d’être un peu ça depuis un boutte, rajoute-t-elle.

Une nouvelle catégorie à l’ADISQ

Dans une perspective de vouloir introduire la communauté autochtone à un plus grand nombre de gens, l’ADISQ a introduit en février dernier la catégorie Artiste Autochtone de l’année. Une catégorie qui ne fait pas que des heureux. “Je ne sais pas encore quoi penser de cette catégorie-là” partage Elisapie Isaac. “Il faut faire attention à ce genre de catégorie-là, parce qu’on fait une séparation trop directe entre les artistes autochtones, et les autres.” rajoute-t-elle. Mais qu’est-ce qu’une organisation comme l’ADISQ pourrait mieux faire pour mieux introduire la communauté? “Je ne sais pas, et je suis tannée d’avoir à trouver des solutions pour que la population générale s’intègre à nos communautés. C’est à eux de trouver la solution cette fois-ci, ils sont capables.” rajoutent la chanteuse.

Pour la première fois, c’est Pierre Lapointe qui occupera l’animation du Premier Gala, diffusé le 23 octobre sur les ondes de Télé-Québec. On y remettra plusieurs nominations artistiques, dont le trophée de l’album Jazz de l’année, où l’on peut apercevoir en nomination Dominique Fils-Aimé, en nomination pour son album Stay Tuned!. “Chaque reconnaissance est belle, et celle-là ne fait pas exception.” mentionne la chanteuse. Est- ce qu’un jour la catégorie de l’album de l’année Jazz pourra faire partie des trophées décernés lors du gala du dimanche soir?” Je l’espère vraiment, mais je ne pense pas que les gens ne soient prêts encore. C’est un peu ce que j’essaye de faire avec ma musique: de démocratiser le Jazz, à un public qui s’y connaît moins.” réponds-t-elle.

Le gala de l’ADISQ sera diffusé le 27 septembre prochain sur les ondes de Radio-Canada et animé encore une fois par l’humoriste Louis-José Houde. Pour la première fois cette année, les quatre catégories impliquant le vote populaire soit Groupe ou duo de l’année, Interprète féminin et masculin de l’année et Chanson de l’année seront soumises au vote en même temps, et dès maintenant, via le lien ici.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...