Musicaction fête ses 30 ans

Une cause commune

musicaction

© BODOÜM Photographie

Par Isabelle Dominique Kroeh

Les artistes, artisans et représentants de l’industrie musicale étaient nombreux à souligner les 30 ans de Musicaction mardi soir à la galerie commerciale d’art contemporain Galerie Gora. Cet organisme à but non lucratif qui encourage le développement de la musique francophone (soutenant l’industrie indépendante et les artistes canadiens) joue un rôle crucial dans l’industrie de la musique grandement touchée par les avancées technologiques, la redéfinition de ses pratiques et le désengagement des multinationales envers ses artistes.

Depuis ses débuts, plus de 1600 artistes ainsi que 3000 auteurs et compositeurs ont bénéficié de l’appui de Musicaction et de sa Fondation, de manière à permettre la production et la distribution de 2100 albums au Québec et à travers le Canada. Ottawa a versé près de 110 millions $ à la Fondation Musicaction depuis ses débuts en  1985, sans oublié les radiodiffuseurs privés qui ont contribué à plus de 36 millions $. « Que de chemin parcouru ensemble! » affirme Solange Drouin, directrice générale et vice-présidente aux affaires publiques de l’ADISQ, devant l’étendue du soutien octroyé par Musicaction depuis sa création.

Un nombre impressionnant  d’artistes a pu profiter de ses subventions à travers les années et plusieurs d’entre eux étaient au rendez-vous lors de cette soirée importante:  Alfa Rococo, Andrée Watters, Sylvain Cossette, Catherine Durand, Catherine Major, Damien Robitaille, Émile Proulx-Cloutier, Florent Vollant, Jérôme Couture, Lorraine Desmarais, Nicola Ciccone, Philippe B, Pierre Flynn, Radio Radio, Vincent Vallières, Yann Perreau et Yves Lambert. 

 

Consultez Musicaction.ca pour en connaître plus les programmes de Musicaction.

 

Vous pourriez aussi aimer...