mongol16

C’est parti pour les Montgolfières!

Le trio idéal pour une soirée réussie

mongol4
©Martial Genest / MatTV.ca

Par: Anny Lemire

Malgré la température exécrable, plusieurs festivaliers attendaient avec impatience le début des spectacles de la Scène Loto-Québec de l’International des Montgolfières de Saint-Jean-Sur-Richelieu. Ne redoutant rien, certains étaient déjà en poste depuis plus de quatre heures avant le début du spectacle, gardant fièrement leur place pour s’assurer d’avoir la meilleure des vues sur les artistes qui avaient la lourde tâche d’ouvrir le festival: Alexe Gaudreault, Half Moon Run et Metric. À première vue, ce trio peut sembler hétéroclite, mais leurs harmonies et leurs voix d’une beauté enivrante viennent tout de même se rejoindre afin de former un trio idéal pour une soirée des plus réussies!

Alexe Gaudreault a été la première à braver la pluie et monter sur scène. Elle a choisi de débuter son numéro par les chansons Prélude et Mirage. Aux premiers abords, elle semblait timide, mais alors qu’elle entamait les premières notes de Tempête, sa troisième chanson, son énergie est revenu au galop. Elle ne cessait jamais d’encourager le public, elle criait et les invitait à se déchaîner malgré les nuages gris et le temps maussade. Elle a puisé dans le répertoire de la chanson anglophone en empruntant notamment Wicked Games à Chris Isaack et Pumped Up Kicks à Foster the people, avant de retourner à son répertoire francophone. Elle a terminé son spectacle en offrant la chanson Placebo à son public qui chantait chaque parole en harmonie avec la jeune femme.

mongol10
©Martial Genest / MatTV.ca

Half Moon Run, quant à eux, n’ont pas eu la même chance qu’Alexe Gaudreault. Leur spectacle a dû être retardé d’environ une heure pour cause de pluie abondante. Cela n’a toutefois pas affecté leur humeur. En effet, lorsqu’ils ont enfin débuté leur spectacle, les gars de la formation canadienne débordaient d’énergie. Faisant le choix tout d’abord de jouer Turn your love, premier single de leur tout nouveau long jeu Sun Leads me On, ils ont ensuite enchaîné avec des chansons de leur premier album Dark eyes. Les fanatiques du groupe ont pu être comblés par des titres tels que Drug you, Full circle, She wants to know, ainsi que Call me in the afternoon qui a fait danser et chanter la foule avec une grande puissance. 

Tout au long de leur spectacle, la complicité des musiciens multi-instrumentalistes se faisait ressentir. Se souriant sans cesse, les deux guitaristes se rapprochaient souvent pour jouer côte à côte. Utilisant plusieurs percussions et instruments à cordes, leur son se démarque grandement des autres. Devon Portielje, le chanteur principal, a également joué quelques notes sur sa guitare avec ses dents produisant un son absolument décadent! La formation semble toujours autant apprécier notre belle province, un des batteurs a également annoncé à la foule en français d’une voix sensuelle: « Merci St-Jean, je vous aime St-Jean! ». C’était tout ce qu’il manquait au public pour être comblé de cette prestation!

mongol13
©Martial Genest / MatTV.ca

Quand fut venu le temps de Metric, le public s’est vu grandement déçu par les techniciens. La prise de son durait si longtemps qu’on aurait pu s’endormir sur place. Vêtu de ponchos colorés, le public attendait patiemment que le groupe fasse son entrée sur scène. Finalement, après plus de 40 minutes d’attente, la glorieuse Emily Haines et ses musiciens ont entonné les premières notes de Help I’m Alive, alors que la foule excitée hurlait à s’en déchirer les cordes vocales et frappait l’air de leur poing sur les paroles « Can you hear my heart beating like a hammer ». À voir le public applaudir, crier, danser et chanter, on comprend vite que Metric a fait bien des heureux en choisissant d’interpréter plusieurs morceaux de leur album Fantasies, dont Black Sheep, Sick Muse et Twilight Galaxy.

Ils ont également comblé ceux qui apprécient davantage leur plus récent album Pagans in Vegas en interprétant, entres autres, The Shade et Cascades (la chanson favorite de la chanteuse). Durant cette dernière, Emily Haines, portait une magnifique cape néon qui flottait autour d’elle au gré de ses mouvements, rendant le numéro visuellement époustouflant. Notons également que cette cape vient rappeler le vidéoclip de la chanson, qui contient une grande console de son avec plusieurs éléments dans ces teintes.

Le jeu de lumières allant de paire avec les chansons rythmées rendaient le spectacle hallucinant. L’électro et le piano formait un mélange des plus parfaits, le tout jumelé à la voix planante de la chanteuse et aux riffs de guitare et de basse créant ainsi une expérience unique. Après avoir quitté la scène pendant quelques instants, laissant le public scander leur amour pour le groupe, ils reviennent faire un rappel qui n’en laisse pas un indifférent. Vêtue d’un corset argent, Emily interprète Combat Baby de manière acapella et, finalement, Metric a électrisé la foule une dernière fois avec Gold Gun Girls pour finir avec la populaire Breathing Underwater accompagné des chants de presque tous les gens présents, concluant la première soirée du festival avec une note plus que positive.

mongol16©Martial Genest / MatTV.ca

MatTV.ca couvrira les autres spectacles de l‘International des Montgolfières de Saint-Jean-Sur-Richelieu. Restez à l’affût de notre site web et de notre page Facebook tout au long de l’événement pour en connaître davantage sur les spectacles présentés du 13 au 21 août 2016. Vous pouvez également consulter le site web du Festival pour d’autres informations et pour vous procurer vos billets.

Crédit photo: ©Martial Genest / MatTV.ca

Texte révisé par : Matthy Laroche

Vous pourriez aussi aimer...