Mon rêve

Mon rêve – un spectacle inspirant

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Par : Gabriel Talbot

Un spectacle très inspirant, Mon rêve, nous a été présenté le 12 novembre au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts avec la venue de la troupe chinoise China Disabled People’s Performing Art Troup (CDPPAT). Ce spectacle de variétés est exécuté par des artistes qui ont tous des limitations au niveau de l’ouïe ou de la vue. Pour débuter la soirée, une présentatrice nous récite un poème en langage signé pour malentendants. Une voix se joint à elle pour nous le réciter en français. Ceci nous empreint immédiatement d’une ambiance où nous percevons que nous vivrons un spectacle qui sort des sentiers battus.

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Les numéros de danse exécutés par des malentendants ont alterné avec des numéros de chant ou de musique présentés par des non-voyants. On peut facilement imaginer et comprendre les difficultés rencontrées par ces artistes pour exceller dans leur discipline respective. Pendant les numéros de danse on pouvait apercevoir deux personnes vêtues de noir qui restaient sur les bords de la scène pour diriger les danseurs qui dansaient ensemble en parfaite harmonie. Jamais nous n’avons eu l’impression que les danseurs observaient ces deux aides pour diriger leurs gestes. Cela demande de grands talents et un travail acharné pour réussir un tel spectacle. Si nous n’avions pas su leur handicap, nous ne l’aurions pas deviné. Bravo!

Les numéros de danse présentés ont été chorégraphiés avec intelligence et finesse pour bien s’adapter aux différents styles de danse qui ont été présentés. Le ballet classique, les danses latines ou les danses typiquement chinoises telles que Peacock dance, Butterfly lovers ou Thousand-hand Bodhisattva ont fait partie de la soirée au grand plaisir des spectateurs. Le synchronisme en danse est l’élément-clé d’un spectacle réussi, et la rigueur de ces danseurs a été à la hauteur des attentes des spectateurs. On perçoit une poésie dans ces chorégraphies qui donne une touche toute particulière à cette soirée.

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Dans les numéros de musique, nous avons entendu de la flûte de bambou qui se joue comme la flûte traversière, mais qui possède une sonorité différente de par sa construction. Violoncelle et violon sont aussi venus faire plaisir à nos oreilles lors de la soirée. Le musicien s’étant le plus démarqué à mon avis est JIN Yuanhui qui nous a joué Fantaisie-Impromptu de Frédéric Chopin. La difficulté de la pièce associée au fait qu’il soit un non-voyant en a surpris plus d’un dans la salle.

Cette troupe fut fondée en 1987 et regroupe 110 artistes; ils ont présenté différents spectacles dans plus de 100 pays différents sur tous les continents. C’était un moment magique qu’il a été possible de voir qu’un seul soir en espérant qu’ils seront de retour prochainement à Montréal.

Crédit photo : Gabriel Talbot/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...