Moist aux Montgolfières

Des fans au 7e ciel

Facebook officiel

 ©Facebook officiel

Par Marie-Hélène Amyot

C’est dans le cadre de l’International de Montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu que s’est produit le groupe Moist. Au summum de sa popularité dans les années 90, le sextuor a rassemblé une foule de jeunes et moins jeunes en ce vendredi nuageux. Retour sur la performance d’une formation qui n’a rien perdu de son énergie des premières heures.

Charles Hope, www.hopephotography.com

 ©Charles Hope

De retour en 2014 après une absence de plus d’une dizaine d’années,  David Usher et son clan ont interprété des chansons de toutes les époques, autant celles du groupe que celles de David, datant de l’époque où faisait cavalier seul. En ouverture, Mechanical, au cours de laquelle des images à saveur psychédélique étaient projetés en fond de décor. Silver, Hate, Black black heart, Believe me, Tangerine, Ressurection et Bayou ont retenti dans les résidences avoisinantes.

Le groupe, dont la complicité est toujours présente, ne semble pas avoir vieilli. Même fougue, même intensité, même présence scénique. Généreuse avec le public et heureuse d’être sur la scène principale de l’événement, la formation Moist a comblé les attentes du public en livrant une performance énergique et en venant à sa rencontre. À plus d’une reprise, Usher est descendu parmi les spectateurs pour leur serrer la main, prendre des photos et leur adresser quelques mots, ce qui sera sans doute le moteur d’un doux souvenir.

Charles Hope, www.hopephotography.com - 1

 ©Charles Hope

Si le spectacle d’hier ne fût pas suffisant, pourquoi ne pas vous procurer le dernier album, Glory Under Dangerous Skies? Ou encore aller les voir en spectacle à nouveau. La liste des prochaines dates est sur leur site officiel et si vous visitez leur page Facebook, vous en apprendrez davantage sur leurs activités.

Vous pourriez aussi aimer...