Menu d’été de l’Abreuvoir

Pour un 5@7 tropical

© ArianeSP

Par : Ariane Simard-Picard

L’Abreuvoirsitué au coin Saint-Denis/Ontario,  nous a invité à découvrir leur menu d’été snack et cocktail. Bien installés sur la terrasse à l’ambiance tropicale, mes amis foodies et moi avons dégusté les spécialités de la maison accompagnées des cocktails saisonniers.

Les cocktails

Les recettes des cocktails sont séparées en deux sections : au verre (10$ avant 21h et 12 après 21h) et au pichet (26$ fixe). Pour ma part, je me suis contentée de goûter à l’Abreuvoir Spritz et le Choco Manhattan. Je ne suis pas une fan de sucré, mais, mesdames et messieurs, ces deux cocktails m’ont complètement enchantée!

L’Abreuvoir Spritz fait référence au fameux cocktail Apérol Spritz qui est constitué, en gros, de mousseux et liqueur Apérol, un apéritivo italien à la gentiane qui est légèrement amer. L’établissement offre leur version du classique ainsi qu’une déclinaison où l’Apérol est remplacé par du St-Germain. C’est celui-là que j’ai choisi, parce que je n’ai jamais vu cette combinaison. Le St-Germain est une liqueur aux arômes très typés de fleur de sureau et c’est la première chose qu’on remarque quand on porte le verre à nos lèvres. En bouche, cette caractéristique diminue et se marie subtilement avec le Henkell Trocken, mousseux utilisé par l’Abreuvoir pour faire ses Spritz. Pour le goût, le cocktail a des flaveurs subtiles, est rafraichissant et saura désaltérer les bouches asséchées lors des canicules. Ceci étant dit, j’ai goûté une autre déclinaison du Spritz à l’Abreuvoir, faite avec l’Amermelade. C’est un apéritivo italien fabriqué au Québec qui est légèrement amer aux arômes d’agrume. Celui-ci était également délicieux, par contre, il n’est pas à la carte. Je vous suggère de demander au personnel s’il est disponible, et s’il est affiché au tableau, garrochez-vous!

Le cocktail Choco Manhattan est à base de Wild Turkey, Porto Tawny, Jägermeister et bitter au chocolat. Il est plus sucré que le Spritz, mais pas trop non plus. Ses arômes tournent autour du chocolat et du bourbon, les deux autres spiritueux sont plus discrets. C’est un cocktail fort comme je les aime; on sent bien l’alcool. Il est puissant en bouche et il y a plusieurs couches de complexité. Bref, j’ai trouvé qu’il s’apparentait à un Old fashion sans l’être vraiment à cause du bouquet d’arômes qui était complètement différent. Comme il est très agréable, je vous le conseille à siroter en fin de soirée.

Je tiens aussi à dire que quelques comparses foodie ne voulaient pas boire d’alcool ce soir-là, et le personnel a fait un mocktail (cocktail sans alcool) pour répondre à leur besoin. Je crois que c’est digne de mention, car ce ne sont pas tous les établissements qui offrent ce service.

Le Menu Snack

Histoire de se sustenter, l’Abreuvoir offre deux formats de repas; une assiette complète et des snack, à partager. Le menu n’a pas de niche bien précises dans le sens qu’il est très varié, partant du burger au dumpling en passant par les nachos, et du carnivore au végétalien. La gamme de prix est également très abordable, de 6 à 16$ pour de bonnes portions. Je vous fais un compte rendu de mes coups de cœur. Le duo de tacos au thon (10$) est définitivement un de mes favoris : généreux, bien balancés, beaucoup de sauce, sincèrement, il est à essayer. Chou-fleur général tao (8$) est une belle version végétalienne du célèbre plat. Les morceaux sont croustillants, et la sauce est délicieuse malgré le fait que je l’aie trouvée un peu trop salée, mais accompagné d’une bonne bière, le plat va passer tout seul. La Poutine (10$) m’a agréablement enchantée; les frites étaient croustillantes, il y avait un bon ratio frite/sauce/fromage et que dire du duo de Jerky avec le bacon tranché épais qu’on pouvait manger à pleine dent. Sérieux, je prendrais un panier plein de ce bacon, accompagné du Choco Manhatan et vous ne m’entendrez plus parler de la soirée. Finalement, le burger végé (16$) avec une galette de champignon et fromage suisse était succulent! À ne pas prendre dans une blind date, parce que ça coule de décadence, mais c’est un vrai régal pour les amateurs de champignon.

Voilà mon portrait de l’Abreuvoir, petite oasis située au milieu du Quartier latin et à quelques pas du Quartier des spectacles. En plus, la terrasse est chauffée et protégée des intempéries; on peut y séjourner peu importe la température. Avant de vous quitter, j’adresse un gros cheers à l’équipe dynamique, chaleureuse et allumée que j’ai appris à connaitre lors du party officiel de Loud et à l’évènement média. Jumelé à l’ambiance tropicale unique de la section extérieure, l’endroit saura faire de vos 5 à 7 des partys mémorables.

Crédit photo:© ArianeSP

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...