melanie3

Mélanie se prépare : prête pour la cour des grands

Aussi libératrice qu’une séance thérapeutique!

melanie3©Myriam Frenette / ZooFest

Par : Marie-Claude Lessard

En intitulant le spectacle solo qu’elle présente au ZooFest Mélanie se prépare, Mélanie Ghanimé annonce clairement qu’elle tâte le terrain en vue de parcourir la province avec un one-woman show. Si les réactions spontanées et généreuses des spectateurs amassés au Théâtre Sainte-Catherine démontrent que l’humoriste d’origine libanaise a trouvé son public, ses textes recherchés et sa personnalité attachante confirment qu’elle est bel et bien prête pour la cour des grands.

Proposant un style stand up dans sa plus pure tradition, Mélanie Ghanimé commence bien évidemment son 60 minutes en mettant les spectateurs en contexte sur son nom de famille qui sort de l’ordinaire et ses racines familiales. Les blagues s’avèrent suffisamment percutantes et imprévisibles pour accrocher même si le public est un peu trop habitué à ce que la plupart des premiers spectacles d’humour abordent un segment biographique conventionnel. Le charisme et l’aisance scénique de l’interprète séduisent d’emblée.

melanie2©Myriam Frenette / ZooFest

Puisque son identité artistique est bien rodée et maîtrisée, l’humoriste s’amuse avec ses convives. Ghanimé dose judicieusement sa voix et ses intonations pour qu’un gag ou une imitation atteigne son plein potentiel. Ses fins de phrase criées lorsqu’elle exprime un certain mécontentement sont particulièrement réjouissantes.

Mélanie compose admirablement avec sa nervosité. Elle cerne rapidement l’ambiance de la salle, ce qui lui permet sans gêne d’admettre qu’une blague moins réussie ne figurera désormais plus sur ses feuilles de notes. Passant avec fluidité d’un sujet à l’autre, la jeune femme propose un divertissement cohérent auquel les gens entre 25 et 35 ans sauront particulièrement s’identifier.

melanie4©Myriam Frenette / ZooFest

Mélanie Ghanimé parle sans censure de ses rencontres chez le psychologue, recommandant même à tous de consulter, car nous sommes tous un peu fous. Les arguments plausibles et anecdotes absolument hilarantes qu’elle avance donnent lieu à un des meilleurs moments du spectacle. Pour être honnête, les dernières 30 minutes déboulent à un rythme d’enfer qui excusent les petits accrocs mineurs du premier acte. Les commentaires de l’artiste sur les séjours à l’hôpital et les émissions de téléréalité comme Barmaids et Célibataires et nus qui incitent au bitchage font crouler de rire, car leur formulation surprend alors que leur contenu ressemble exactement aux pensées de la plupart des spectateurs.

Pétillante, vraie, moderne, Mélanie Ghanimé aborde le quotidien d’une femme féministe avec une franchise nécessaire, une sensibilité irrésistible et une vision qui lui est unique.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...