#MatPlusUltra: WGN Rocket League Championship

D’inconnus à champions

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Lors du FanExpo Canada à Toronto, avait lieu le championnat du jeu Rocket League présenté par le World Gaming Network.

Après la compétition d’Injustice II dans le kiosque de WB Games l’an dernier qui était présentée par la Northern Arena. Cette année une section était aménagée pour la tenue du championnat de Rocket League. Pour les habitués de tournois d’eSport, le tout ressemblait étrangement aux installations que l’on retrouve lors des autres compétitions. Places assises pour les spectateurs, diffusion des matches sur écran géant, commentateurs et même Marissa Roberto était présente comme hôtesse.

RBG Esports était de loin les favoris, étant l’une des multiples équipes de cette famille RBG, et le groupe avait pratiqué ensemble depuis plusieurs semaines déjà et semblait fin prête pour remporter ce championnat. Pour leur part Bull Send était formée de 3 joueurs et semblait avoir été créée pour le simple plaisir de participer à cette compétition. C’est trois inconnus, Comm, Dino et Stokelyy ont prient tout le monde par surprise. Dès le début de la ronde de qualification aux demi-finales, l’équipe Bull Send n’a perdu aucun match, tout semblait fonctionner à merveille pour eux.

Lors du premier match de la finale, Aeon a marqué rapidement un tour du chapeau donnant ainsi les devants a RBG et lors du second échange, Aeon a encore donné le ton et a aidé RBG Espots à doubler son avance. Avec deux matches en main et un adversaire qui semblait désorganisé, RBG Esports était d’un calme plat, il était impossible de discerner quel qu’émotions que ce soit de leur part, et comme le croyait plusieurs membres de la foule, la victoire était quasiment déjà acquise.

Comm qui avait été plutôt vocal lors de la demi-finale semblait avoir perdu de son enthousiasme et plusieurs craignait que puisqu’il n’eût pas encore fait vraiment face à l’adversité, les membres de Bull Send ne sauraient pas remonter la pente. Malgré la défaite lors du second match, l’équipe avait tout même fait un effort et avait réussi à inscrire 2 buts. Il ne fallu pas moins que Bull Send marque le premier but du 3ème match pour rallumer Comm et ses réactions ont semblé donner un second souffle à ses coéquipiers et la machine qu’était Bull Send lors des autres rondes s’est mise en marche et n’a jamais regardé derrière. Chaque but donnait lieu à une réaction de Comm, parfois il semblait même narguer ses adversaires et la foule. Leur rappelant qu’il était là pour la victoire et rien d’autre. Malgré un déficite de 0-2, Bull Send a balayé le reste des matches pour remporter la finale au compte de 4-2.

C’est avec un chèque de 10 000$ et un voyage au Dreamhack de Montréal que les gagnants ont annoncé qu’ils se présenteraient et balayeraient la série à Montréal. J’ai rencontré les membres de Bull Send et après les avoirs félicité, Je leurs ai appris que j’était de la région de Montréal et que je serais au Dreamhack et que je les prenais aux mots et je m’attendais à ce qu’ils remportent le championnat.

Seront-ils couronnés grand champion au Dreamnack? Ai-je assisté au début du règne de Bull Send et un décollage fulgurant d’une carrière en eSport c’est ce je vais suivre entre autre, le weekend du 6 au 8 septembre prochain au Stade Olympique.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...