#MatPlusUltra : Transference

Quelle réalité?

TRANSFERENCE_Screenshot_290812

© Ubisoft

Par : Martial Genest

La quête de la vie éternelle est utilisée souvent au cinéma, mais de voir celle-ci utilisée comme le thème principal pour un jeu vidéo, cela est des plus rafraichissants. La collaboration entre Ubisoft Montréal et SpectreVision nous a produit Transference, un jeu à haute tension ayant une approche très cinématographique.

En entrée de jeu, on nous projette une vidéo d’un scientifique, puis on se retrouve au coin d’une rue sombre tard le soir. Les premiers éléments pour résoudre la première énigme sont présents et demandent peu de recherches, ce qui n’est pas toujours le cas. L’atmosphère lourde et même lugubre du jeu est bien transmise au joueur, qui ressent de plus en plus cette sensation d’urgence, tout en débutant avec le jeune garçon qui accourt à la porte, vous implorant de l’aider pour le voir ensuite se faire engloutir par une ombre. L’utilisation des espaces temporels où l’on doit voyager de l’un à l’autre pour récupérer les objets requis pour résoudre le casse-tête dans un autre espace-temps est imaginatif et la capacité d’avoir en sa possession qu’un seul article à la fois demande une très bonne planification du joueur.

Ce jeu ne demande pas d’avoir une dextérité manuelle hors du commun, ou une habilité à appuyer sur les touches de la manette avec une grande rapidité, celui-ci est beaucoup plus cérébral. Ce type de jeu ne sera pas dans une competition de eSport et ne figure probablement pas dans la liste d’achats de jeu de bien des gens, mais pour les amateurs de suspense psychologique et de casse-tête, ce petit joyau saura vous plaire grandement. Pour les amateurs ne possédant pas encore un ensemble de réalité virtuelle, ce jeu est une autre excellente raison d’en faire l’acquisition, mais si votre budget ne le permet pas, il sera disponible aussi en mode régulier sur certaines plateformes.

J’ai fait l’expérience de ce jeu en mode réalité virtuelle avec la PSVR de Sony Playstation, mais le jeu sera aussi disponible sur Occulus Rift et HTC Vive et en mode régulier sur PC et Xbox One dès aujourd’hui, le 18 septembre. Une fois terminé, j’en voulais encore plus. Il est espéré que ce jeu attire l’attention qu’il mérite et que cette collaboration entre SpectreVision et Ubisoft Montréal sera renouvelée pour nous offrir d’autres jeux dans la même gamme. SpectreVision est le studio de développement de l’acteur Elijah Wood qui était sur place au E3 2018 durant la présentation de ce jeu lors de la conférence d’Ubisoft.

Note : 7.5/10

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...