#MatPlusUltra : Tom Clancy The Division 2

Ne pas s’y rendre seul

© Ubisoft

Par : Martial Genest

Après avoir aidé à libérer New York dans Tom Clancy The Division, les joueurs sont maintenant invités à refaire les mêmes exploits, mais maintenant dans la grande capitale américaine Washington DC.

Le premier de la série avait été grandement critiqué lors de sa sortie, puisque des éléments tels que le drone démontré dans la vidéo promotionnelle de gameplay manquait à l’appel. Ceci n’a tout même pas empêché le jeu de connaitre un certain succès ainsi que 3 expansions.

Pour ce nouvel opus, les joueurs qui font un retour, retrouveront des éléments du premier tel que, la base d’opérations que l’on doit améliorer, les planques que l’on découvre et déverrouille, les zones de missions, la table de fabrication et le vendeur. Côté addition, Ubisoft y a mis la gomme. En plus de la base d’opérations il y a maintenant des colonies que l’on doit améliorer, des points de contrôle à capturer et défendre. Des exécutions publiques que l’on doit prévenir, des systèmes de message de propagande à reprendre le contrôle et des convois de ressources à protéger ou intercepter. Il y a aussi les places fortes pour chacune des factions

© Ubisoft

Pour les changements, les compétences ont subi une certaine modification. Font un retour, le bouclier, la mine chercheuse, l’arme automatisée et le pouls. Dans les ajouts on retrouve le drone, le lance cartouche chimique, la grenade porc-épic et la libellule. L’ajout de clan a encore plus de significations à mesure que vous avancez dans le jeu.

Lors de la rédaction de ce texte je n’avais pas encore atteint le niveau maximal de 30, je n’ai donc pas eu la chance de faire l’essai des 3 spécialisations, qui sont, le tireur d’élite, le spécialiste en démolition et le survivant. Chacune des spécialisations a son arme désignée, la carabine de haut calibre, le lance-grenades et l’arbalète. De plus certaines compétences sont disponibles seulement à certaines spécialisations.

Pour en tirer le maximum, Ubisoft a démontré à ses studios de Montréal que la communication et le travail d’équipe sont les éléments primordiaux pour le succès dans Tom Clancy the Division 2, c’est avec la participation de 4 joueurs (FeverXDream, ExiledKiwi, PocketAces11 et GameonBrad) formant l’équipe des Ghosts et 3 champions de la Coupe Grey de la CFL (Codarro Law, Micah Johnson et Davaris Daniels) pour l’équipe des Strikers avec Doom49 comme entraineur, lors d’une compétition amicale. Pour cet événement les joueurs ont utilisé la console Xbox One, pour la critique du jeu j’ai utilisé la PS4 et certains confrères utilisent un PC, donc le jeu est disponible sur plusieurs plateformes.

Il y a encore quelques améliorations requises, dont une distinction entre le touche pour faire une roulade et la touche pour se mettre à couvert, étant la même il arrive parfois que l’on roule en plein feu croisé au lieu de se protéger. Le taux de difficulté augmente à mesure que vous gagnez en niveau et les ennemis qui parfois semblent être en quantité industrielle, eux aussi suivre votre rythme. S’aventurer seul dans l’univers de Tom Clancy The Division 2, est un châtiment tout simplement cruel, armez-vous de patience et de quelques amis et le tour est joué. À la sauvegarde de DC!

Note 6/10

 

 

Vous pourriez aussi aimer...