#MatPlusUltra: Sense a Cyberpunk Ghost Story

Avec une certaine hantise

Sense_1

©Suzaku

Par : Martial Genest

Plusieurs de mes découvertes de jeux Indie sont grâce aux maisons de distribution. Certains sont de vrais joyaux qui  seraient passés inaperçus parmi toutes les nouveautés qui nous sont offertes à chaque mois par les grands distributeurs.

L’une de ces créations est Sense: a Cyberpunk Ghost Story, le plus récent jeu du développeur Suzaku de la Californie. Ces petites compagnies indépendantes n’ont pas à leur disposition des fonds de développement comme les studios du type AAA. Ils doivent souvent se tourner vers le sociaux financements pour amasser l’argent requis pour toutes les phases de la création à la mise en marché. Au moment d’écrire ces lignes, la campagne de sociaux financements de Sense : a Cyberpunk Ghost Story  sur Kickstarter a déjà atteint ses objectifs à plus de 300%. Une preuve que le produit présentement offert est très intéressant pour la communauté. Par ailleurs, il est toujours possible d’y participer et, selon votre niveau de participation, certaines récompenses peuvent être obtenues.

Le jeu était planifié pour une sortie sur PC seulement, mais avec la popularité de la champagne de financement et les fonds recueillis, le jeu sera maintenance disponible sur PS Vita, PS4 et la Nintendo Switch. Il sera aussi traduit pour une version chinoise et une version russe. Suite à une entente de principe avec la maison de publication asiatique EastAsiaSoft les deux groupes travaillent à la création d’une copie physique du jeu. Celle-ci sera émise aux gens ayant participé au financement, et ce, malgré la décision de Sony de ne plus produire de copie physique de jeu pour sa console portable, PS Vita.

Ce jeu saura plaire aux amateurs de Manga ainsi qu’à ceux de jeux de quêtes. Si votre budget de jeu est restreint, je vous recommande de garder un œil ouvert sur le monde des indépendants. Leurs créations coûtent souvent peu cher. L’équipe à payer est très petite et les membres ont souvent plusieurs postes à combler. Le monde des Indies est une vraie mine de petits joyaux, il faut tout simplement rester à l’affût.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...