OC_2017_16

#MatPlusUltra : Ottawa ComicCon 2017

Sans de Pif! Paf! Pow!

OC_2017_16

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Un sombre nuage était sur la 6ème édition du Ottawa ComicCom, non seulement à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, car plusieurs amateurs de la série télévisée Batman avaient convergé vers le EY Centre d’Ottawa dans le but de rencontrer le légendaire Adam West.

Malgré la non-présence du chevalier masqué, les gens ayant déjà fait l’acquisition de leurs billets pouvaient tout de même voir plein de personnalités du monde de la télévision et du cinéma.

Pour ma part, je dois avouer que j’étais déçu qu’Adam West aie annulé sa présence, car il est le Batman de mon enfance et j’aurais bien aimé le rencontrer. Devant ce changement de plan, je me suis dit que je pourrais combler ce temps à mon agenda en participant à quelques séances de questions. C’est dans le grand hall 1 que les participants pouvaient poser leurs questions au célèbre acteur John Cusack. Le tout se déroulait à bon rythme jusqu’à ce qu’un interlocuteur se lance dans une narration des plus poétique envers l’acteur durant de longues minutes, John Cusack encore sous le choc, demanda s’il était vraiment aussi merveilleux que l’homme venait de le décrire. Malgré la longueur de l’intervention, le représentant des organisateurs n’a jamais interrompu l’allocution et à seulement réitérer aux gens d’être bref dans leurs questions pour donner une chance à tous de participer.

OC_2017_9

Qui dit convention, dit marchands, et le ComicCon n’est pas différent. J’ai même entendu à plusieurs reprises que les artistes sont là seulement pour faire de l’argent, et que ceux-ci chargent des prix exorbitants pour une simple photo autographiée et que maintenant il y a un prix pour se faire prendre en « selfie ». Loin de moi de vous dire que tout cela est faux, il me vient même quelques noms en tête. Ce dont j’ai pu assisté au Ottawa ComicCon cette année a en quelque sorte rétabli ma croyance en l’être humain. C’est lors de la séance de questions de Laura Vandervoot, qu’un interlocuteur lui demande « Quelle est la meilleure façon d’entrer en contact avec un artiste pour obtenir des objets pour une levée de fonds? » Après une court échange sur l’organisme qu’il représente, elle lui a confirmé que la meilleure façon était par l’agent de l’artiste et qu’il pourrait trouver l’information sur le site IMDB, mais que s’il voulait, il n’avait qu’à se présenter à sa table après la séance et elle serait heureuse de lui remettre quelques photos autographiées pour l’aider dans ses démarches.

OC_2017_12

Le geste de Laura Vandervoot, la Supergirl de Smallville.

Les gens costumés acceptant gracieusement de se faire prendre en photo pour la « X » ème fois, tous aussi souriant les uns que les autres. Ils ont réussi le temps du Ottawa ComicCon à me faire oublier ce printemps au temps maussade qui persiste.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...