#MatPlusUltra : Les voix

Enfin un visage 

Kyle

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Lors de l’édition du Otakuthon 2018, j’ai eu l’immense plaisir de pouvoir m’entretenir avec certaines personnalités ayant comme travail, le doublage de personnages d’animation et de jeux vidéo. Voici donc quelques extraits de mes rencontres avec Lauren Landa, Erica Schroeder, Patricia Summersett et Kyle Hebert.

C’est dans l’une des salles de réunion avec vue sur la salle marchande que les rencontres avaient lieu. Cette certaine intimité a permis un bel échange avec ces artistes. Pour ma première question, j’ai demandé à ceux-ci s’ils avaient une préparation différente pour le doublage de jeu comparativement aux animés.

Je sens que cette réponse va décevoir bien des gens, car mis à part que je repose ma voix le plus possible lorsque je sais que j’ai un enregistrement bientôt, je n’ai aucune préparation spécifique. Ma seule préparation est plus du côté mental; j’essaie d’être le plus zen possible. Donc si j’ai une journée ou un événement stressant, je fais un effort pour relaxer et mettre le tout de côté pour faire ma session et régler cette situation après.

-Lauren Landa

 

Je n’ai pas de méthode spécifique pour ma préparation que ce soit pour un jeu ou un animé, le tout me vient assez naturel pour moi, et puisque nous avons ni le scénario ni les textes avant, il n’y a donc pas de pratique, donc quand je me présente pour un enregistrement, je me fis aux instructions du directeur. Pour ma voix, je m’assure qu’il y a de l’eau à la température pièce ce qui est excellent pour mes cordes vocales, et mordre dans une pomme verte aide à éliminer le smack qui est perceptible par le micro.

-Kyle Hebert

 

Puisqu’on ne nous donne pas souvent beaucoup d’informations avant d’être sur place, je fais des vocalises sur tout mon registre, ce qui me permet de répondre aux besoins de l’enregistrement, que j’aie un ou plusieurs personnages à doubler. Par contre, si on me donne le scénario au préalable, ma préparation sera bien plus précise.

-Patricia Summersett

 

Je n’ai pas de routine comme telle, puisque pour le doublage de jeu vidéo, il n’y a souvent pas de script, mais plus les lignes spécifiques à lire, on donne la même phrase avec trois intonations différentes et le directeur choisit, quand on a la chance d’avoir un directeur qui laisse l’intercom ouvert, il est possible d’entendre son choix et de voir la direction dans lequel il se dirige et c’est plus facile pour moi de comprendre les émotions de mon personnage.

-Erica Schroeder

Ma seconde question était : le métier de doublage est un sans visage, il est donc possible de rester incognito, mais avec la venue des réseaux sociaux est-ce que cela a affecté leur vie personnelle?

Bien utilisés, les réseaux sociaux sont un outil indispensable aujourd’hui et ils font partie intégrale de la vie de l’auditoire, donc ils sont parfaits pour le marketing et pour la promotion du produit ou de l’artiste.

-Kyle Hebert

 

Sur ma page Facebook, je partage des choses personnelles, comme des photos de mes enfants pour la famille et les amis proches, je ne désire pas ouvrir ma vie privée à tous, donc jusque tout récemment j’avais reçu beaucoup de demandes d’amitié, et je n’osais pas répondre, ni refuser pour ne pas offusquer personne. J’ai donc créé ma page professionelle et j’ai pris le temps de répondre à chacune des demandes pour leur expliquer mon refus pour ma page perso, mais qu’ils étaient les bienvenus de me faire parvenir une demande sur ma page professionelle, j’ai aussi ouvert un compte Instagram, mais je me refuse d’utiliser Twitter, car selon moi le contenu est très toxique

-Eric Schroeder

Pas encore, du moins ce n’est pas la folie comme pour les acteurs de télévision et du cinéma. Les doubleurs, on garde encore un certain anonymat, car les gens ne sont pas encore portés à regarder qui a fait le doublage pour ce jeu vidéo ou celui-ci. Il y a bien sûr quelques individus qui recherchent qui a fait la voix d’un personnage ou d’un autre, mais la majorité est encore pour le cinéma ou la télévision.

-Patricia Summersett

Les réseaux sociaux n’ont pas d’impact sur ma vie personnelle, je suis l’une des rares personnes qui n’utilisent pas les médias sociaux pour ma promotion, tous mes comptes sont privés. Je vais à plusieurs conventions et je préfère rencontrer les gens de cette façon et cela me donne la chance de voir avec qui j’ai cet échange contrairement aux personnes sur Internet, on n’est jamais certaine que ce soit bien la photo de la personne avec qui on parle.

-Lauren Landa

Pour clore la rencontre, la dernière question était plus personnelle à chacun. Pour avoir croisé Kyle Hebert à plusieurs reprises lors de l’Otakuthon, je lui ai demandé s’il prenait toujours un bain de foule dans les conventions.

Je suis avant tout un amateur et j’aime rencontrer les artisans et les autres amateurs comme moi, et je me suis fait beaucoup d’amis dans le milieu donc, c’est une occasion pour les rencontrer.

Patricia

Pour Patricia Summersett, puisqu’elle avait fait la voix de la Princess Zelda dans le tout dernier Zelda Breath of the Wild, je lui ai demandé comment elle avait décroché ce doublage.

Quand je me suis rendue pour l’audition je ne savais pas que c’était pour ce jeu. On m’a demandé de lire quelques lignes, et ce n’est qu’après avoir été choisie et signé le contrat avec la close de non-divulgation, que l’on me remit le scénario, cela seulement deux semaines avant le début des enregistrements.

Erica

Erica Schroeder, utilise sa page Facebook professionelle pour communiquer avec ses fans, mais aussi envoyé des messages d’encouragement et de support à ses amateurs.

 Ayant travaillé beaucoup sur Pokémon et Yu-Gi-Oh! lors de ma première convention, j’ai rencontré un amateur qui, pour une seconde, était doux et charmant et la seconde suivante, il était maintenant très cruel envers moi et je ne comprenais pas pourquoi, le tout étant pourtant très simple, celui-ci avait le syndrome d’Asperger. Il voulait tout simplement être très honnête et me dire ce qu’il aimait de mon travail et être tout aussi honnête et me dire ce qu’il n’aimait pas. Donc à travers ma page Facebook, je garde contact et je les encourage, car beaucoup de gens sont cruels envers les personnes différentes.

Lauren

Pour Lauren Landa, ses projets futurs sont?

Les enregistrements vont bien pour Super Smash Bros. Ultimate, et ma famille qui m’encourage beaucoup sera heureuse de voir mon nom à nouveau dans le générique d’un jeu qui sera fort populaire.

Un grand merci à l’équipe de l’Otakuthon ayant rendu ces entretiens possibles et aux invités pour le temps accordé.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...