#MatPlusUltra : LEGO DC Super-Vilains

C’est bien d’être vilain

dc_lego_superviallains

©WB Games

Par : Martial Genest

Disponible depuis le 16 octobre, j’ai eu la chance le week-end dernier de faire l’essai de LEGO DC Super-Vilains avec la version pour la console PS4. Voici donc mes impressions de celui-ci.

Le jeu débute en donnant au joueur la chance de créer son propre personnage, en choisissant le visage, le corps, les jambes et les armes, mais pour les plus pressés, il y a la fonction aléatoire, permettant la création rapide de votre personnage et il ne restera donc qu’à lui donner un nom. Le nom ou le choix du sexe n’a aucun effet sur le jeu, car celui-ci ne parle pas et des sobriquets sont utilisés quand les autres personnages l’adresse ou le mentionne. Pour ce qui est des pouvoirs de votre création, n’ayez crainte, ils absorberont ceux qu’ils auront besoin au cours de l’aventure.

Comme ses prédécesseurs, LEGO DC Super-Vilains contient des obstacles, et le joueur doit trouver la solution pour poursuivre. Contrairement à plusieurs jeux sur le marché, les solutions sont plutôt simples, ce qui permet ainsi de s’amuser et ne pas être frustré par un casse-tête. De plus, il est indiqué quel personnage est requis pour la tâche. Avec plus de 150 héros et vilains  au choix et pour le gameur qui désire trouver toutes les pièces et compléter celui-ci à 100 %. Des heures de jeu s’ajoutent au temps requis pour simplement terminer l’histoire de base. Il y a plusieurs façons de déverrouiller les différents personnages, je n’en dévoile aucun pour ne pas vous enlever la chance de la découvrir par vous-même.

Le monde ouvert de LEGO DC Super-Vilains est assez drôle en soi. De voir que Metropolis baigne sous le soleil tout le temps alors que Gotham est à la noirceur constamment et que les deux villes sont reliées par un téléphérique, est une très belle caricature de l’univers de DC Comics. La musique et la voix des acteurs nous donnent l’impression de prendre part à un dessin animé du samedi matin.

Pour certains, mis à part l’ajout de la création de son propre personnage, LEGO DC Super-Vilains n’offre rien de nouveau, mais c’est ce qui pourrait être dit de plus de 90 % des suites ou des séries de jeux, car lorsqu’une recette fonctionne et qu’il y a une partie de la communauté qui aime ce type de jeu, pourquoi ne pas en offrir un nouveau, et il faut être honnête. Pouvoir être le Joker dans un jeu pour une fois fait toute la différence. Si vous êtes un amateur de superhéros de l’univers de DC Comics, le jeu LEGO mérite grandement sa place dans votre collection.

Note : 7/10

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...