#MatPlusUltra: Dreamhack 2019

Un weekend 100 % gamer

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Le Stade olympique accueillait des milliers d’amateurs de compétitions de jeux vidéo le weekend du 6 au 8 septembre pour la tenue du Dreamhack. Le spectacle fut grandiose encore cette année.

Pour cette 4e édition, le Dreamhack de Montréal était de retour au Stade olympique.  Bien que l’espace utilisé par le Dreamhack soit le même qu’à la Place Bonaventure, le stade offre cet effet de grandeur. Il faut dire que l’utilisation des gradins par les spectateurs des compétitions n’enlève aucun espace sur le plancher et ne requiert aucune installation de plus. Lors de ma visite vendredi, j’ai parlé de cette différence entre la Place Bonaventure et le Stade olympique avec la porte-parole Stéphanie Harvey. Elle me confirmait que lors de la troisième édition, le Dreamhack avait été rentable et que la quatrième édition était bien partie pour l’être aussi. Le Dreamhack de Montréal est encore tout jeune et il y a de la place pour la croissance. Qui sait, peut-être que l’an prochain la coursive sera aussi utilisée?

Dans la zone des commerçants, il y avait les habituels, mais cette année, c’est la firme Aimcontrollers.com qui a attiré mon attention. Depuis que Microsoft avait lancé le Xbox Design Lab où il est possible de créer sa propre manette, j’espérais qu’il serait possible d’avoir cette option pour les autres consoles; avec aimcontrollers.com, c’est maintenant possible.

Tout comme au ComicCon de Montréal, Loto-Québec a présenté des créations locales dans la zone de jeu indie. Cette année, j’ai découvert une monstruosité qui est un coup de génie, le jeu Struggling par Chasing Rats Games, il est présentement possible de le mettre dans votre liste de souhait sur Steam.

Côté compétition, le spectacle valait amplement le prix d’admission, du Pro Circuit de la Rocket League au WCS Fall de Starcraft II, tout en passant par Rainbow Six Siege, Mortal Kombat, et plusieurs autres. De son côté, la porte-parole n’était pas au repos ce weekend car il y avait le Showmatch de CS:GO et l’équipe Missharvey était formée de Stéphanie Harvey et de membres des Forces armées canadiennes. Pour les curieux, l’équipe Bull Send n’a pas balayé le Pro Circuit de Rocket League tel qu’il avait annoncé suite à la victoire lors du WGN Championship à Toronto.

Cette édition étant à peine terminée, j’ai déjà hâte à l’an prochain pour voir quelle surprise elle nous réservera.

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...