Marianas Trench au MTelus

Des fans comblés du retour de Marianas Trench

© Facebook de Marianas Trench

Par Marie Eve Archambault

Marianas Trench était enfin de retour dans la métropole hier soir au MTelus. Après une absence très longue de près de 4 ans (1er décembre 2015 à l’Olympia), le quatuor renouait avec le MTelus, salle qu’il n’avait pas fait depuis 2013. Visiblement, son cinquième album, Phantom paru le 1er mars dernier, a su attirer un nouveau public qui était impatient de voir la présence scénique du groupe canadien.

À quelques minutes d’entrer sur scène, Marianas Trench a partagé avec ses milliers de fans sur les réseaux sociaux une vidéo live du groupe qui se préparait à donner tout un spectacle dans l’une de leur ville favorite qu’est Montréal. À plusieurs reprises, le chanteur, Josh Ramsay, soulignait l’accueil chaleureux que le public leur avait réservé après près de 4 ans d’absence. Les nouveaux fans étaient captivés par leur tout premier spectacle, les vétérans s’étaient ennuyés des 4 musiciens, tandis que les curieux ont été étonnés par l’aisance scénique du groupe pop-rock. Ils se sont attaqués à quelques pièces de Masterpiece Theatre, Ever After, Astoria et Phantom. Toutefois, il n’y a eu aucune trace de l’album Fix Me. Ce léger oubli n’a par contre pas eu un impact majeur sur la qualité du concert. Les spectateurs ont semblé être comblés après 1h15 de performance.

 

Aujourd’hui, le groupe a publié sur sa page quelques images du spectacle d’hier qui donneront un bref aperçu de l’énergie endiablée qui régnait au MTelus

Marianas Trench est connu pour sa trame narrative dans ses albums. Elle se retrouve d’ailleurs dans le nouveau spectacle où l’on nous présente l’univers de Phantom; un univers sombre et inquiétant, mais qui rempli de fierté Josh Ramsay. « C’est probablement le meilleur album que nous avons fait », a-t-il déclaré hier avant de poursuivre vers une nouvelles pièce. Pour les fans de la première heure, il y a eu tout de même les classiques tels que All to myself, un petit morceau de Cross My heart et Celebrity Status. Sinon, les amateurs d’Ever After ont été servis avec Stutter, Desperate Measures, Fallout et finalement Haven’t had enough qui a été nul autre qu’au balcon.

Il faut se le dire, Marianas Trench fonctionne sans artifices. Leur énergie et leur talent suffisent pour combler les fans présents. Plusieurs craintes circulaient sur le choix musical qui pourrait être présenté au MTelus, mais sincèrement, ils ont su bien doser pour que tous les fans puissent trouver leur compte lors de la tournée Suspending Gravity.

 

Une première partie qui séduit le Québec

Elijah Woods x Jamie Fine assurait la première partie de Marianas Trench pour cette tournée. Souvent, les artistes qui font les premières parties ont plus de difficulté à capter l’attention. Dans le cas d’Elijah Woods x Jamie Fine, il aura fallu qu’une chanson avant que la foule suive le rythme qu’on lui imposait. Les succès Better Off et Ain’t Easy ont bien sûr été présentés devant le public montréalais. Jamie Fine a d’ailleurs mentionné que c’était la meilleure foule devant laquelle elle avait joué. Pour être franche, c’est très rare qu’un public soit autant allumé qu’hier. C’était digne d’un spectacle de tête d’affiche. Pour leur premier passage dans la métropole, le duo risque de s’en souvenir toute leur vie.

 

© Crédit photo à la une: Facebook de Marianas Trench

Texte révisé : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...