Une parade macabre au centre-ville de Montréal

Marche des zombies 2018

ZW3

©Martial Genest/MatTv.ca

Par : Julie Côté

À quelques jours de l’Halloween, samedi, les gens ont appliqué des derniers détails à leurs costumes pour pouvoir défiler à la septième marche des zombies, un événement couru tant par les morts-vivants que les humains.

Nous étions, en tant qu’humains, attendus à 15 heures, début de la marche. Le groupe de Rockabilly Black Moon Boys venait de finir leur numéro pour délier les jambes de nos amis morts-vivants à la Place du Canada. Ils ont eu l’air d’avoir été largement appréciés par la foule.

ZW15

Pendant ce temps-là, plusieurs étaient déjà armés de leurs appareils photos pour prendre des clichés, ou même un égoportrait en compagnie des morts-vivants les plus réussis. Un Père-Noël sinistre, un zombie qui pourchassait les curieux en compagnie de son précieux cerveau, un joueur de hockey d’outre-tombe et une famille de zombies préhistoriques faisait notamment partie du lot.

Vers 15h30, la fanfare débute. Les chansons Thriller de Michael Jackson, La Marche Impériale de Star Wars, composée par John Williams, et la chanson-thème de Ghostbusters, composée par le duo britannique Spooky ont joué en boucle. Et en boucle. Et en boucle. Et en boucle. Ça pouvait être épuisant et fatigant à la longue.

ZW6

Nous sommes finalement arrivés à la Place des Arts, où le groupe Teke::Teke, un groupe de rock psychédélique montréalais d’origine japonaise, faisait danser la foule. Étant à l’origine un groupe qui rendait hommage au guitariste japonais Takushi Terauchi, ils ont évolué avec leur style unique d’électro nippon.

King Buffalo, un groupe originaire de Rochester, tout près de Buffalo, a pris le contrôle de la scène pour terminer la soirée. Les zombies, petits comme grands, ont repris la route vers les chemins d’outre-tombe alors que les plus petits reviendrons, mercredi en soirée, à la recherche de sucreries.

Crédit photo : ©Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...