Manu Militari fête les 10 ans de Voix de fait

Un retour dans le temps acclamé

DSC_0537

 

©Serge Cloutier/MatTv.ca

Par : Sophie Dumont

Afin de célébrer le 10e anniversaire de son tout premier album Voix de fait, le rappeur québécois Manu Militari a livré une performance brutale sur la scène du Club Soda en date du 11 mars dernier. Accompagné de ses fidèles acolytes Dj Skorpyon, OTT et de son groupe Rime Organisé, le parolier et auteur-compositeur-interprète a revisité toutes les pièces de l’album sorti en 2006 ainsi que les plus importants succès de Crime d’honneur, de Marée Humaine et d’Océan.

Connu pour ses textes coup-de-poing, Manu Militari a été la cible d’une importante controverse en 2012 à la suite de la sortie de son vidéoclip L’attente. La vidéo dans laquelle il personnifiait un insurgé afghan présentait une attaque contre un convoi de l’armée canadienne en Afghanistan avant de se conclure avec une scène dans laquelle un soldat canadien blessé s’apprêtait à être exécuté. Erreur de jugement ou prise de parole « d’êtres humains diabolisés », on ne s’étonne pas que la vidéo ait été retirée des ondes à la suite des critiques adressées par plusieurs militaires ainsi que par le gouvernement conservateur de l’époque.

DSC_0528

Malgré cette embûche de parcours, le récipiendaire du Félix du meilleur album de hip-hop de 2010 a continué à produire des oeuvres percutantes qu’il a interprétées avec passion lors de son spectacle. La pièce La traversée du lac Nasser, l’un de ses plus grands succès, a d’ailleurs été acclamée et chantée haut et fort par le public survolté.

Dans la salle enfumée, les spectateurs ont crié en chœur le prénom de Manu à de nombreuses reprises. Le poing brandi dans les airs, ses fidèles admirateurs ont exprimé de manière évidente leur enthousiasme face à la reprise de ses anciens hits sur scène. L’ambiance était des plus festives et fraternelles.

En définitive, qu’on soit pour ou contre les positions politiques de l’artiste, il va sans dire que Manu Militari maîtrise l’art des mots et incite à la réflexion sociale grâce à ses textes engagés.

Crédit photo : © Serge Cloutier/ MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...