« Les grandes artères » enfin dévoilées

Louis-Jean Cormier lance son nouvel album au Club Soda

0Y5A6172

©Andrée-Anne Joly/MatTv.ca

Par Sara Avakian

Un deuxième album, c’est toujours un peu délicat. Tellement qu’en anglais, il y a l’expression sophomore slump. On l’utilise quand on parle d’un étudiant dont la moyenne a baissé à sa deuxième année à l’université, d’un athlète qui affiche de moins bonnes statistiques à sa deuxième saison au niveau professionnel, d’un artiste qui, après un premier album sensationnel, sort un deuxième opus qui n’arrive pas à la hauteur des attentes… Heureusement pour Louis-Jean Cormier, ce n’est pas un terme qui nous viendra à l’esprit quand on parlera de son deuxième disque dont le lancement a eu lieu ce mardi.

Pour l’occasion, l’auteur-compositeur-interprète avait convoqué fans, famille et amis au Club Soda de Montréal. Quelques minutes après 18 h, Louis-Jean Cormier est monté sur scène sous une pluie d’applaudissements et de cris. « C’est spécial », a avoué le chanteur, visiblement ébranlé par tout l’amour que le public lui démontrait. C’est ainsi, le sourire aux lèvres, qu’il a entamé Les hélicoptères.

0Y5A7032

Lui et son groupe ont ensuite enchaîné près d’une dizaine de chansons issue du nouvel album. Une setlist plutôt généreuse pour un lancement, mais on ne s’en plaint pas du tout! St-Michel a été jouée avec aplomb, et le premier simple Si tu reviens, avec une belle section de cuivres. Après Tête première et Fanfare, le gagnant d’un concours réalisé en collaboration avec Radio-Canada s’est joint à Louis-Jean Cormier pour interpréter Jouer des tours. Un beau moment pour le jeune homme, et aussi pour le public.

Entre ses pièces, le chanteur en profitait pour échanger quelques mots et surtout des remerciements. Tout le monde y a passé : le band, les collaborateurs, l’équipe de presse, les diffuseurs de spectacles, les institutions financières, la radio universitaire, la famille, les amis et bien sûr, les fans. Le tout a été fait avec sa touche d’humour habituelle qui s’harmonisait très bien avec l’ambiance décontractée qui régnait déjà. Même si la salle comptait plusieurs centaines de personnes, on avait presque l’impression d’être entre amis.

On peut donc dire que ça a été un lancement réussi pour Louis-Jean Cormier. Ceux qui sont tombés amoureux de son premier effort solo, Le treizième étage, seront sans aucun doute comblés par ce que Les grandes artères a à offrir. C’est un peu plus personnel, mais les mélodies restent accrocheuses et les paroles, touchantes.

Les grandes artères est disponible dès maintenant en magasins et en ligneLouis-Jean Cormier prendra la route le 3 avril prochain pour une tournée d’une trentaine de spectacles à travers le Québec. Il sera de retour à Montréal le 14 mai sur la scène du Métropolis. Pour connaître les autres villes et dates, cliquez ici.

Crédit photo: ©Andrée-Anne Joly/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...