Lisa Leblanc : La grande classe du Nouveau-Brunswick

Rentrée montréalaise de Lisa Leblanc

DSC_0832

©Angéline Gosselin/MatTv.ca

Par Julie Côté

N’ayant pas fait de spectacles dans la métropole depuis 2 ans, Lisa Leblanc était plus que prête à performer, mais pas à n’importe quel prix. Avant la première partie, assurée par le groupe ontarien Whitehorse, la chanteuse de Rosaireville a tenu à adresser quelques mots à la foule pour s’assurer que celle-ci soit au courant de facteurs importants. Ce petit discours a permis à une foule disciplinée de devenir bien énergique et de propulser un concert intéressant en spectacle exceptionnel, avec tout de même quelques petits accrocs. Voici un résumé de cette soirée.

« Tout d’abord, vos gueules! » disait Lisa Leblanc avec un petit rire narquois. Elle ajouta par la suite : « Je sais que Whitehorse vont définitivement apprécier le charme montréalais, mais merci d’apprécier le spectacle avec vos yeux et vos oreilles, et non avec vos téléphones. Vous allez apprécier le spectacle vraiment plus de cette façon. »

Avec ses sages paroles en tête, elle présenta les premières notes de City Slickers and Country Boys. Devant une foule visiblement conquise, l’énergie hallucinante de la chanteuse a entraîné celle-ci dans une intense folie commune.

DSC_0836

Solide bémol par contre, l’éclairage laissait largement à désirer. Lorsque la chanteuse prenait la peine de se déplacer vers le côté jardin, le spot ne la suivait pas. Du balcon, on ne la voyait pas du tout, ce qui dépréciait légèrement le spectacle. Au balcon, on pouvait facilement apercevoir des gens en train de dormir, étant donné qu’on ne la voyait pas du tout.

Une belle surprise, ce cheval blanc

Au début de cette soirée, nous avons eu la chance de découvrir le groupe Whitehorse, composé du duo vocal de Luke Doucet et de Mélissa McClelland. Avec une trame sonore digne des grandes mélodies western d’Ennio Morricone, le duo nous a permis de passer un magnifique moment.

© Angéline Gosselin/MatTv.ca

Texte révisé par : Bianca Beato

Écrit par

Photographe autonome à temps partiel depuis 2004 Retoucheuse pour Magenta Studio Chef de laboratoire et service à la clientèle Centre Japonais de la photo Centre Eaton de Mtl DEC Cégep de Matane en photographie 2001-2004

Vous pourriez aussi aimer...