L’Héritage prend l’affiche chez Duceppe

Rêver mieux

© Photo officielle

Par : Stefan Puchalski

Walter Lee Younger rêve toujours. À l’âge de 35 ans, il sait qu’il n’a rien accompli ou si peu. Son père, qui vient de décéder, a toutefois souscrit une police d’assurance-vie, et toute la famille attend le règlement qui devrait arriver par la poste sous forme de chèque. Walter peut faire revivre ses rêves d’antan, tout comme les autres membres de la famille Younger.

Héritage est la traduction française de la pièce A Raisin in the Sun, écrite par Lorraine Hansberry, première dramaturge afroaméricaine à voir sa pièce jouée sur Broadway en 1959. Mise en scène par le Montréalais Mike Payette, la pièce nous transporte à South Side, quartier noir de Chicago, à une époque où les noirs peuvent aspirer à un meilleur sort.

© Photo officielle

Le soleil se lève. Un homme joue de la trompette. Ruth Younger (jouée par Myriam de Verger) se rend à la cuisine pour préparer le déjeuner. Elle tente de réveiller Travis, son fils (joué par Malik Gervais-Aubourg), et Walter, son mari (joué par Frédéric Pierre). Bientôt, Lena et Beneatha, mère et sœur de Walter (jouées par Mireille Métellus et Tracy Marcelin), se lèvent à leur tour. La vie suit son cours dans toute sa banalité.

Cependant, ce n’est pas une journée comme les autres. Tout le monde sait que le facteur, porteur d’une simple enveloppe qui pourrait tout bouleverser, passera à une heure précise. Le chèque tant attendu par les Younger (Walter veut se lancer en affaires avec ses amis, Lena rêve d’acheter une maison pour la famille, Ruth tient à quitter l’appartement où tout un chacun est à l’étroit, et Beneatha a l’ambition de faire des études en médecin) finira par arriver. C’est l’heure des rêves enchanteurs et d’amères déceptions.

La pièce est à l’affiche chez Duceppe jusqu’au 5 octobre.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...