L’Euguélionne voit le jour dans le Village

Ouverture d’une librairie féministe à Montréal

Euguelionne-devant_2

 © Flamme

Par : Mélissa Thibodeau

Le quartier Centre-Sud vient de s’enrichir d’une nouvelle librairie indépendante, L’Euguélionne. Située à deux pas de la station Beaudry, on y retrouve une sélection variée d’ouvrages sur les femmes, le féminisme et les droits des femmes en général.

Bien que le public peut y mettre les pieds depuis décembre dernier, la librairie a été ouverte officiellement vendredi dernier avec un 5 à 7 qui lançait ainsi un véritable festival d’ouverture qui se poursuivra jusqu’au 9 février. Ils étaient d’ailleurs nombreux à s’être tassés dans ce sympathique local afin de prendre part à l’événement.

Quoique ce n’est pas la première librairie féministe à Montréal, c’est toutefois la seule qui existe pour le moment. L’idée de rouvrir un tel établissement semble être partie d’une publication Facebook émise par la libraire Marie-Ève Blais en 2015 : « Et pourquoi pas une librairie féministe à Montréal? » Un message qui fera écho et qui rassemblera également Sandrine Bourget-Lapointe, Stéphanie Dufresne, Nicolas Longtin-Martel, Karine Rosso et Camille Toffoli.

Le roman de science-fiction L’Euguélionne, considéré comme étant le premier roman féministe de l’histoire du Québec a grandement inspiré le collectif dans la réalisation de ce grand projet. Rédigée par Louky Bersianik (nom de plume de Lucile Durand) et publiée en 1976, cette oeuvre expose la misogynie des textes fondateurs de la culture patriarcale sur la vie des femmes. Ce livre est d’ailleurs mis bien à l’avant lorsque l’on entre dans les lieux.

Le collectif a lancé avec succès en mars 2016 une campagne de sociofinancement qui leur permettra d’amasser près de 40 000 $ alors que l’objectif à l’origine était de 25 000 $. En octobre, on commence à aménager le local qui ouvrira le 15 décembre dernier.

euguelionne-flamme_3

© Flamme

Dans les locaux de L’Euguélionne, plus de 2000 livres se côtoient : neufs comme usagés, en français et en anglais. C’est une librairie féministe, mais on y aborde plusieurs autres sujets au-delà des enjeux de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. On y prend soin d’offrir une sélection qui représente une diversité culturelle et sexuelle. Le public aura également l’occasion de retrouver des ouvrages qui ne sont plus nécessairement distribués dans les réseaux habituels.

Plus qu’un endroit de transaction de marchandises, L’Euguélionne se veut également un endroit de rassemblements divers : lancements, cercles de lecture, conférences, ateliers, discussions, etc.

Le festival d’ouverture se poursuit jusqu’au 9 février. Pour plus d’information, il est possible de visiter leur site Web ou encore leur page Facebook. La librairie se situe au 1426, Beaudry.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...