L’été s’en vient! Êtes-vous prêts?

Préparer notre corps à accueillir l’été

Mer©Vicky G. Desrochers

Par : Vicky G. Desrochers

La saison des petites robes, des shorts et des maillots de bain arrive lentement, mais sûrement! Si on a commencé à faire la grande vérification et l’essayage annuel des vêtements d’été qu’on possède déjà, il est possible de trouver que ceux-ci nous vont légèrement moins bien que l’an dernier… C’est peut-être dû à la blancheur que l’hiver a infligée aux corps! Si on veut accueillir l’été (et se sentir en saison estivale plus rapidement) de belle façon, on peut aider notre teint, mais avant tout, il faut comprendre les effets que la saison froide produit sur nos corps pour ensuite découvrir comment effacer ces signes!

peau-seche
©estheteek

L’hiver; saison blanche

Durant l’hiver, notre peau et notre teint ne sont pas à leur plus éclatant et c’est dû majoritairement au froid, mais également au manque de soleil. La raison pour laquelle la peau devient plus terne est principalement due à l’assèchement; durant les longs mois de l’hiver, la peau subit une sorte de mue. Cela s’explique par le fait que notre organisme essaie de préserver sa chaleur en apportant l’eau davantage aux organes vitaux plutôt qu’à l’épiderme, la surface du corps, ce qui fait que la production de sébum (qui est un protecteur naturel de l’épiderme) diminue de moitié. Puisque cette protection est amoindrie, le vent et l’air froid affectent davantage la peau, qui s’en voit desséchée et qui perd son élasticité par tous ces stress.

Pour ce qui est de la couleur, le manque de soleil n’aide en rien à avoir de belles pommettes colorées! Lorsque le froid se fait sentir, on reste plus à l’intérieur et quand on sort, on se couvre! Il est donc difficile de bronzer ou du moins, d’avoir un beau teint naturel, dans ces conditions!

peau-bronzée
©aixo

L’été; saison colorée

À l’approche de l’été, nos jambes blanches et notre visage *commandité par le lait* n’ont rien de séduisant! On veut sortir, aller à l’extérieur prendre des bains de soleil, mais il faut être prudent, car le soleil peut être très nocif et peut accélérer le vieillissement de la peau (non merci!), donc il faut prendre des mesures pour préparer celle-ci de façon saine. Il y a plusieurs façons d’aider la nature à nous rendre moins blême, que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur!

L’alimentation

Si on veut préparer notre peau pour les belles journées ensoleillées, on peut commencer par peaufiner notre alimentation. Eh oui! Encore une fois, l’alimentation saine et équilibrée a la cote! En buvant beaucoup d’eau, en ayant un régime constitué de fruits frais, de légumes verts et de carottes, votre corps sera nourri et le transmettra à votre épiderme, le rendant plus propice à avoir un teint de pêche!

La préparation

Les mois qui précèdent l’été (donc présentement!) sont cruciaux en terme de préparation! Au lieu de s’exfolier seulement une fois par semaine, on passe à deux fois et on double nos ardeurs sur l’hydratation! On ajoute un sérum hydratant sous notre crème de jour habituelle afin d’avoir un maximum de molécules d’eau dans notre peau pour s’assurer que celle-ci ne se dessèche pas, afin qu’elle puisse arborer ses plus belles couleurs!

Pour donner un plus grand coup de pouce à notre corps, on peut même ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de carotte ou d’huile végétale d’abricot; les propriétés de ces huiles donneront certes un coup d’éclat à notre épiderme, mais dans le cas de l’huile d’abricot, puisqu’elle est colorée, elle nous évitera d’avoir recours aux autobronzants!

gougounes
©utazz

Le résultat

Évidemment, une fois ces étapes complétées, on est prêt(e)s à aller sous le soleil! Dès maintenant, le mot d’ordre devrait être « hydratation » : on boit beaucoup d’eau et on se crème continuellement, même après l’exposition! Mais attention : il ne faut pas oublier que les rayons UV sont puissants entre 12 h et 16 h, donc n’oublions point la crème solaire et adoptons le chapeau de plage à larges bords (qui est très en vogue présentement!) afin d’éviter la catastrophe du look homard! On recherche un teint hâlé, non brûlé!

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...