Les secrets de l’épilation…

…pour une peau bien douce cet été!

Sentirteguapa

©sentirteguapa

Par : Vicky G. Desrochers

Le réveil sonne, on regarde la température et enfin, les temps chauds sont arrivés et nous permettent de finalement enfiler des petites robes d’été… Hélas! Nos jambes ne sont peut-être pas prêtes pour ça! Voici donc un petit guide pour procéder à la meilleure épilation possible… Question de pouvoir enfin arrêter de porter des pantalons!

La préparation

Avant de procéder au retrait des poils avec une cire, il est important que la peau soit prête à subir le traitement; pour ce faire, il faut s’assurer de procéder à une bonne exfoliation en règle; la raison est très simple : il faut retirer les cellules de peaux mortes qui pourraient empêcher les poils de bien sortir. Ce faisant, non seulement on facilite la sortie, mais on rend notre peau également bien douce et prête à se faire hydrater; garder une peau bien hydratée est un élément important si on souhaite s’épiler, car le fait de la garder hydratée lui permet d’avoir une belle apparence, une bonne élasticité et en plus, ça permettra de moins souffrir lors du retrait des poils! Il ne faut également pas se raser quelques jours avant l’épilation, car les poils doivent avoir atteint une certaine longueur pour permettre à la cire de faire son travail.

shocked girl looking hair on her legs

©Ana’Secrets

Le jour J

La journée fatidique arrivée, il est bon que la peau soit bien nette, car si on s’est appliqué une crème (toujours dans une quête d’hydratation!), ou encore une huile, la cire ne s’accrochera pas correctement aux poils, ce qui peut rendre l’expérience des plus douloureuses! La cire collera évidemment sur la peau, mais en tirant sur la bande, celle-ci n’arrachera pas les poils, elle va simplement les tirer et ça ne fait certes pas du bien! Lorsqu’on s’épile, on est conscients que l’expérience ne sera pas sans douleur, mais tout de même, si on peut s’en éviter un peu, ce serait une bonne chose! De plus, si jamais on a eu chaud avant, ou si on a peur que la cire n’adhère pas super bien, on peut saupoudrer un peu de poudre pour bébé (talc), car cela va assécher la zone à traiter et retirera toute moiteur ou corps gras!

Le suivi

Lorsqu’on commence le traitement qu’est l’épilation à la cire, il faut être conscient qu’il sera nécessaire de laisser pousser ses poils d’au moins quelques millimètres, car la cire n’arrachera pas des poils qui ne sont pas assez longs; en été, la tâche s’avère un peu plus ardue, car il est certes moins agréable de devoir endurer un petit duvet pendant quelques jours, mais sachez que ça en vaut grandement la chandelle, parce qu’à long terme, les poils deviennent plus faibles et s’amincissent, les rendant un peu moins visibles… On est donc moins souvent obligées de se soumettre à cette besogne! De plus, afin d’optimiser le traitement, il est primordial de continuer à s’exfolier régulièrement et de s’hydrater, pour éviter la création de poils incarnés, car ceux-ci étant moins forts, il faut les « aider » à sortir de la peau, donc si on la garde bien douce sans cellules mortes, ça leur facilite la vie et la nôtre aussi, puisque les poils incarnés ne seront pas chose du quotidien!

thisismeagankerr

©thisismeagankerr

Les alternatives

Si jamais l’idée de l’épilation à la cire est loin d’être une option pour une quelconque raison, il y a toujours le bon vieux rasoir qui se fait bon allié aux gens, mais le désavantage avec ce dernier est qu’il faut procéder à un entretien plus rapproché, puisque les poils repoussent très rapidement et sont plus forts. Les crèmes dépilatoires, quant à elles, peuvent être une excellente solution pour celles qui n’ont pas une peau sensible, car tel étant le cas, ça peut occasionner des réactions allergiques ou des rougeurs, car ça contient des produits chimiques pour faire dissoudre les poils. Sinon, pour celles qui aimeraient une solution à long terme, l’électrolyse et le laser sont de bonnes solution, mais pas dans l’immédiat, puisque les poils ne disparaissent pas dès la première intervention!

 

Voilà! Avec toutes ces précautions, on est fin prêtes à aller fouiller la garde-robe en quête de jolies robes, jupes ou shorts pour permettre à nos gambettes de revêtir ce hâle tellement nécessaire après ce long hiver froid qui ne finissait plus!

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...