galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00029

Entrevues avec les gagnants du Gala Artis 2017

Impossible de se tanner de l’amour du public!

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00012© Stéphane Couturier/MatTv.ca

Par : Marie-Claude Lessard

Pour certains, les Galas Artis se suivent et se ressemblent, car les récompenses sont attribuées souvent aux mêmes artistes. Cette année, par contre, quatre personnalités, soit Antoine Bertrand, Catherine-Anne Toupin , Marc-André Grondin et Maude Guérin, ont reçu un trophée doré pour la toute première fois, ce qui a donné droit à des moments fort touchants. Les comédiens et animateurs habitués de gagner ont également été frappés par cette immense vague d’amour de la part du public, même si on peut penser le contraire. Voici les réactions à chaud de quelques lauréats recueillies dans la salle de presse du Théâtre Denise-Pelletier.

Après avoir remporté plusieurs trophées, prenez-vous la victoire pour acquise?

Pierre Bruneau : Jamais. À chaque fois, j’arrive ici en me disant que les gens choisissent et ont pris le temps de répondre au questionnaire.

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00005

Gino Chouinard : Jamais. Moi, je me garde naïf jusqu’au bout en me disant que je ne l’aurais peut-être pas cette année, c’est tout. Alors, j’en profite vraiment quand ça arrive. C’est un effet de surprise. Je suis très content. Je me laisse surprendre encore. J’aime ça!

Au nombre d’entrevues que vous réalisez dans une année, comment évitez-vous la formulation de questions prévisibles?

Pierre Bruneau: Il faut écouter quand les gens parlent. T’as beau préparé toute ton entrevue, c’est dans ce qu’ils viennent de te dire qu’est ta prochaine question. C’est le truc premier que j’ai appris, que j’ai essayé d’apprendre, mais il y a des fois où ce n’est pas toujours facile!

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00007

Gino Chouinard J’essaie de ne pas me répéter. Quand j’ai l’impression d’avoir déjà dit quelque chose, je vais ailleurs. Je trouve d’autres questions. Je travaille fort. Je ne néglige jamais un matin parce que je veux donner le meilleur au public à chaque jour.

En cette journée de la fête des Mères (le 14 mai), quel est le personnage de mère qui vous a le plus marqué au petit écran?

Marc-André Grondin : Moman dans La petite vie. Je suis pas mal certain que tout le monde te l’ont dit!

Sarah-Jeanne Labrosse : Là, c’est facile de te dire ça parce qu’on vient de la voir sur scène, mais je dirais que Maude Guérin, dans Feux, m’a vraiment ébranlée.

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00011

Pierre Bruneau : Je dirais que c’est Janette Bertrand, dans Quelle Famille, sans aucun doute! Par après aussi, dans les téléromans qu’elle a écrits, surtout l’Amour avec un grand A. Je pense que Janette Bertrand a bien senti l’évolution des familles et des mères au Québec. Je pense qu’elle était très avant-gardiste. Pour moi, ça reste LE modèle.

Gino Chouinard : Dans La petite maison dans les prairies (sic), il y avait la maman des Ingalls, Laura Ingalls. C’était une maman extraordinaire, un peu comme Marina Orsini dans Les Filles de Caleb. Une bonne mère, généreuse et disponible. Je l’adorais quand j’étais jeune.

Est-ce que la popularité de votre émission influence votre manière de jouer ou de percevoir votre personnage?

Sarah-Jeanne Labrosse : Pas du tout! Je ne pense pas à cela sur un tournage. Il n’y a personne qui pense à cela dans l’équipe (de l’émission Le chalet). Nous sommes juste contents que ça ait un succès, car le contenu est vraiment intéressant. Donc, c’est tant mieux si ça glow!

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00016

Voici les entrevues réalisées en direct sur Facebook!

Catherine-Anne Toupin

Maude Guérin

Dave Morissette

Guylaine Tremblay

Crédit photos : © Stéphane Couturier/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...