Les 400 coups de Philippe Bond

Des mauvais coups à grand déploiements

400_coups-39

©Benoit Vermette/MatTv.ca

Par Jessica Hébert

On connaît maintenant la nouvelle émission de Philippe Bond sur le réseau TVA, Les 400 coups! Un concept original de Nathalie Laberge, Jean-Marc Véronneau et Isabelle Robert.

On connaissait déjà l’amour de Philippe Bond pour les mauvais coups… mais voilà qu’avec ce nouveau concept on lui offre l’opportunité, en collaboration avec des artistes, d’en réaliser des spectaculaires! «Je faisais déjà des mauvais coups, et là on m’a proposé de le faire avec une équipe incroyable et du budget.  Je ne pouvais pas dire non, c’est comme envoyer des enfants jouer au parc avec l’équipe du Canadien, m’avoue Philippe Bond. On change de ligue

Le concept est simple: À chaque émission Philippe Bond reçoit un artiste piégeur dans son bunker afin de créer des mauvais coups sur mesure, directement en lien avec l’invité. «Ce qui est le fun c’est qu’ils se collent vraiment à l’artiste piégeur, me raconte Patricia Paquin, l’une des artistes piégeurs. Ils partent de toi, selon qui tu veux piéger.»

400_coups-90

Philippe Bond et les artistes invités mettent en place quatre mauvais coups! Tout d’abord, on vérifie la notoriété de l’artiste. L’invité se retrouve donc costumé et méconnaissable parmi le public pour savoir ce que ce dernier pense réellement. Par la suite l’artiste est invité à piéger une personnalité du milieu artistique. Pour leur troisième mauvais coups, les artistes doivent piéger quelqu’un de leur entourage et finalement Philippe Bond met le paquet pour le dernier mauvais coup et il piège en tandem avec l’artiste.

C’est ainsi que l’on retrouve Charles Lafortune en commis de dépanneur, essayant de vendre le journal de Montréal l’incriminant, ou piégeant Marie-Claude Barrette lors d’une séance photo, ou encore piégeant Patrice Bélanger en tandem avec Philippe Bond. On a droit à Jean-François Mercier qui tend un piège sexy à Stéphane Fallu, qui embarque Dominic Paquet dans un délit de fuite, ou qui se fait prendre avec la femme d’un collègue… «Quand tu le fais, c’est pas si le fun que ça… dans le sens que tu as pas mal peur, tu es plus concentré, tu ne veux pas que les affaires plantent. C’est une grosse équipe et tout repose sur toi…tu veux pas être l’imbécile qui fait tout planter. Tu dois positionner la victime dans les angles de la caméra. Il faut s’arranger pour que la personne parle dans le micro.  Tu as beaucoup de choses à penser,» m’avoue Jean-François Mercier qui aimerait bien se faire prendre à son tour… «Une fois que tu l’as fait, c’est presque impossible de te faire prendre… mais j’aimerais tellement ça, j’adorerais ça!»

400_coups-53

On peut aussi y voir Mélanie Maynard qui n’est pas une joueuse de tour à son habitude! «Pour piéger le public, j’ai fait une madame dégustation dans une épicerie.  J’ai piégé Nadja d’un bar karaoké, on se faisait cruiser à outrance. On a vue comment  elle était bonne pour encourager les jeunes hommes même s’ils faisaient pitié. J’ai piégé Josée Boudreault dans une soirée de levée de fondation pour les enfants malades. J’avais un peu trop bu et mon langage est allé un peu loin. J’ai piégé ma propre fille et ça, ça ma fait mal. C’est le tour qui m’a rendue le plus nerveuse, j’ai mal dormi. J’ai lui est fait passé une audition pour un casting en France. C’était pour un gros contrat en Europe. Je lui ai fait miroité ça gros!» Sa fille était d’ailleurs complètement sous le choc. «J’étais démunie, ça m’a fait le feeling comme si j’étais assise à une table et que je buvais pendant toute la soirée et tout d’un coup je me levais et que ça marchait plus. C’était comme si je m’étais ramassée nue, m’explique la fille de Mélanie, Rosalie. J’étais surtout inquiète, car la première chose que je me suis dit c’est que c’était la pire audition que je venais de faire et qu’il allait montrer ça à la télé.»

400_coups-86

Patricia Paquin a pour sa part piégée Isabelle Racicot. «Avec Louis-François comme complice, on a fait une fausse émission de cuisine avec Isabelle Racicot et tout allait mal. Elle était magnifique! Elle était toute sauf utile car elle s’est sauvée.» Mario Pelchat de son côté a piéger Marie-Ève Janvier, qui était bien furieuse, mais également Émilie Bégin, «on l’a fait venir sur un circuit automobile et je frappe le flagman…c’était tellement réel. La pauvre est dans tous ses états, elle est sur le bord de pleurer! Moi je pleurais pour vrai, m’avoue Mario Pelchat. Un moment on finit par y croire nous-même

D’autres artistes se prêteront également au jeu:

  • Jean-Michel Anctil
  • François Bellefeuille
  • Anne Casabonne
  • Charles Lafortune
  • Mélanie Maynard
  • Jean-François Mercier
  • Ariane Moffatt
  • Patricia Paquin
  • Mario Pelchat
  • Mario Tessier
  • Patrick Bruel

«Je te dirais qu’Anne Casabonne a été mon coup de cœur de la saison! Je capotais, je voulais qu’elle devienne ma meilleure amie… quand on a piégé quelqu’un de son entourage est de loin mon préféré, m’avoue Philippe Bond. Un coup je me suis dit, moi j’aurais jamais fait ça à quelqu’un de ma famille… Un artiste piégeur (Jean-Michel Anctil) a décidé de piéger son propre frère. Ça n’a pas de sens! Ariane Moffatt a embarqué à fond… son piège public était incroyable!»

Pour avoir visionné les deux premiers épisodes, c’est succulent et un peu malaisant… On rigole un bon coup, mais on ne sait pas si on a envie d’être à la place de la victime… «Je ne sais pas comment je réagirais, j’ai un caractère assez explosif. Je suis assez paquet de nerf, il y aurait surement de la censure… mais c’est impossible, me raconte Philippe Bond. Avec mon expérience de tournage je peux voir les caméras partout!»  C’est un défi?

Les 400 coups sera à l’antenne de TVA dès le lundi 6 avril à 20h! De son côté, Philippe Bond sera en tournée tout l’été, il a déjà 75 000 billets vendus… sinon il sera soit au golf ou en train de faire du surf puisqu’il sera en congé de la radio!

Crédit photo: ©Benoit Vermette/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...