L’ère Motown de retour pour quelques soirées

Un voyage dans le temps avec Motown The Musical!

Photo 6 (1)

© Joan Marcus, 2017

Par : Mélodie Guay

Le Motown est un style de musique que j’ai toujours apprécié, surtout du fait que ma mère est une très grande fan et que par moment, je n’ai pas eu le choix d’en écouter… J’ai appris à aimer et à connaître beaucoup de chansons de l’ère du Motown et à chaque fois que j’en entends, je ne peux m’empêcher de chanter! Et que dire de mon grand amour pour les comédies musicales, c’est pourquoi cette soirée m’interpellait beaucoup. Et, on va se le dire, lorsqu’on parle de Broadway, on parle de succès assuré! J’avais bien hâte de pouvoir découvrir l’histoire derrière ce genre de musique fondé par Berry Gordy.

La soirée Motown The Musical a commencé par un medley de plusieurs petits bouts de chansons qui annonçait le 25e anniversaire de Motown pour lequel Berry Gordy devait se présenter. C’est au moment de le convaincre d’apparaître à cette célébration que nous commençons l’histoire de Gordy. Ce fut hyper intéressant et divertissant de voir l’histoire défilée sous nos yeux tout en chantant et dansant, à nos sièges, sur les airs de chansons très connues telle que To Be Loved, Please Mr. Postman et Stop in The Name of Love. Je ne pensais pas apprendre d’une comédie musicale un jour, mais j’ai appris qu’à ce moment-là, dans le temps, les radios ne passaient qu’une seule chanson par label, ce qui fait qu’ils ont dû créer plusieurs labels. À travers son histoire, nous avons aussi eu l’occasion de découvrir l’histoire d’artistes très connus tels que Smokey Robinson (un des premiers partenaires d’affaires de Gordy) et Diana Ross! La première partie vogue définitivement à travers les hauts et les bas de la vie d’artiste; du racisme aux histoires d’amour, et aux poursuites. Le ton de la première partie de la soirée fait en sorte que l’entracte a semblé interminable, on en voulait encore plus!

Photo 5 (1)

                                                                                                                                                © Joan Marcus, 2017

La deuxième partie se veut plus sombre. Nous assistons au début de la fin… Ils ont tout de même acquis les Jackson 5 et nous avons eu droit à un énergique medley de leurs plus grands succès. Nous avons eu droit à une belle surprise lors de la performance de celle qui incarne Diana Ross, alors qu’elle est descendue dans la foule pour y faire chanter deux spectatrices. Cette partie du spectacle nous situait plus sur le déclin du Motown et sur tous les artistes qui ont quitté. On a encore la chance de bouger un peu avec Super Freak et Signed, Sealed, Delivered. Le spectacle se termine avec un retour sur le 25e anniversaire et une belle finale sous Ain’t No Mountain High Enough dans laquelle on peut voir de vraies images de cet anniversaire sur l’écran, derrière.

J’ai vraiment adoré ma soirée, plus que je ne l’aurais pensé. Toutes les chansons sont mises en contexte de l’histoire et c’est ce que j’ai aimé le plus. Tout était présenté à merveille; les décors, les costumes et sans oublier les super chorégraphies! Plus d’une cinquantaine de chansons ont pu être entendues, et que dire des acteurs/chanteurs : chapeau à toute la troupe qui est incroyable! À tout le monde qui peut avoir aimé le Motown ou qui aime l’histoire de la musique, je vous suggère fortement cette comédie musicale!

Crédit photo de la couverture : © Joan Marcus, 2017

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...