Le Show du Refuge fête son quart de siècle

Un spectacle qui sauve des vies

refuge11

©MartialGenest/MatTv.ca

Par Isabelle Dominique Kroeh

 C’est à la salle Wilfred Pelletier de la Place des Arts que s’est déroulée mercredi soir la 25e édition du Show du Refuge. Avec Ginette Reno, Éric Lapointe, Laurence Jalbert, Patrice Michaud, Lulu Hughes, Élizabeth Blouin-Brathwaite, Catherine Major et la formation QW4RTZ, Dan Bigras, porte-parole du Refuge depuis 1991 à réussi une fois de plus a réunir sur la scène une brochette d’artistes incroyables s’unissant pour la cause des jeunes de la rue. Et comme à chaque année, Dan,  a su installer une ambiance chaleureuse devant plus de 2300 invités prêts à passer une soirée inoubliable et ô combien importante pour aider les jeunes à se sortir de la rue.

refuge1

Le spectacle a débuté avec les remerciements présentés par France Labelle, la directrice de l’organisme, dévouée à aider les jeunes hommes en difficultés de 17 à 25 ans. Avec la présence d’une douzaine de musiciens, le bal a officiellement été lancé avec Chant de la douleur (de la regrettée Denise Boucher) réunissant tous les chanteurs. La première ovation  est venue au moment où Qu4rtz présentait en duo avec Dan, la pièce Hurt, enchaîné d’une prestation époustouflante  de Papaoutai (de Stromae). On aurait d’ailleurs souhaité les voir briller plus durant cette soirée magique. Autres moments forts, l’entrée sur scène de Ginette Reno pendant les premières notes de Mon ange, d’Éric Lapointe. Elle a demandé à recommencer son entrée, constatant qu’elle n’était pas en mesure de voir les paroles sur la télé prompteur puisque les lumières l’éblouissaient, ce qui n’a rien enlevé à l’excitation de la foule qui lui a réservé deux ovations! Mention spéciale à Élizabeth Blouain-Brathwaite qui brillait de tous ses feux, ayant plus d’un tour dans son sac grâce à son talent de chanteuse et ses exploits aux percutions, aux congos et au tam tam.

refuge3

Reconnaissant et rempli d’humilité, Bigras a remercié toutes les personnes qui permettent au Refuge de changer le parcours de milliers de jeunes hommes, soit ses invités, les techniciens, les musiciens, les régisseurs, sans oublier les bénévoles et les professionnels qui se surpassent à chaque année. Vingt-cinq ans plus tard, l’organisme a franchi le cap des 5 M$, offrant plus de 11 500 nuitées et 23 000 repas. En 2015 seulement, 632 jeunes ont été accueillis au Refuge. Ces derniers peuvent rester le temps qu’ils veulent et sont pris en charge par des gens qui les aident à se reconstruire petit à petit. Plus de 20% des jeunes adultes qui franchissent les portes de l’endroit sont unilingues anglophones. Un jeune sur quatre vient d’une communauté ethnoculturelle et 50% d’entre eux sont sous scolarisés, pauvres ou aux prises avec des dépendances ou des problèmes de santé physique et mentale. Bravo à Dan Bigras, cet être d’exception qui sait si bien sensibiliser et rassembler les citoyens autour de la souffrance de ces jeunes qui sont de la responsabilité de tous!

refuge16

Le Show du Refuge, événement-bénéfice, est une source majeure du financement de l’organisme mais il est aussi possible de venir en aide au refuge durant toute l’année. Consultez Refugedesjeunes pour savoir comment faire une différence dans la vie de ses personnes en détresse.

Rendez-vous le 3 janvier prochain sur les ondes de ICI Radio-Canada pour la diffusion de ce spectacle devenu une tradition dont on ne peut se passer!

Crédit photos : MartialGenest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...