Le retour de Nickelback au Centre Bell

De la musique plein les oreilles

Nickelback-006

©Mélodie Guay / MatTV.ca

Par Marie Eve Archambault

Nickelback, la formation sur laquelle les avis sont les plus mitigés dans le milieu musical, débarquait au Centre Bell hier pour offrir un spectacle rock d’une durée d’environ 2h. Les formations Daughtry et Shaman’s Harvest avaient été mandatées pour offrir une soirée qui décoiffe avant d’introduire le plat de résistance. Malheureusement, les spectateurs, si peu soient-ils, sont resté plutôt timides quant à leur participation, surtout pour Shaman’s Harvest.

Au diable les nouvelles chansons!

Tout au long de la soirée, j’ai comparé mon expérience de 2014 à celle d’aujourd’hui. Curieuse de voir ce que le groupe nous réservait, j’ai constaté qu’un décor bionique arborait les planches du Centre Bell, faisant ainsi référence à leur dernier album, Feed the machine. Malgré la simplicité du décor, je vous avouerai que ce fut efficace, même si la scène montante lors de la tournée 2014 me manquait un tant soit peu.

Nickelback-012

©Mélodie Guay / MatTV.ca

La fébrilité et l’excitation de Chad Kroeger étaient palpables hier soir quand ce dernier est monté sur la scène en s’exclamant: « Bonsoir Montréal! Nous sommes contents d’être de retour ici! ». Après deux ans d’absence, le quatuor a misé sur un spectacle où l’on voyageait à travers les albums plutôt que de présenter leur nouveau matériel, qu’il juge peut-être moins bon. Avec une belle autodérision, le chanteur a mentionné: « Vous devez avoir peur lorsque nous vous annonçons que nous allons jouer une nouvelle chanson! » Pourtant, la foule présente semblait tout aussi heureuse d’entendre du nouveau matériel que des succès qu’ils ont cumulés à travers les années. Passant par Photograph, Too Bad et Gotta Be Somebody, la formation canadienne a réussi à installer une ambiance rock au grand bonheur des gens.

Un souvenir qu’il n’est pas prêt d’oublier

Chanter du Nickelback dans un karaoké c’est une chose, mais on est complètement ailleurs lorsqu’on nous offre l’opportunité de chanter devant des milliers de personnes sur la scène du Centre Bell avec le groupe. Rob, un fan qui était tout près de la scène s’est senti d’attaque à monter sur scène pour interpréter la chanson Rockstar, dont le vidéoclip affiche plusieurs célébrités qui se sont prêtés au jeu du karaoké. Visiblement, le spectateur avait l’aisance d’une vraie star du rock. Aucun signe de nervosité ne semblait émané de lui! Personnellement, ce fut un moment fort de la soirée.

Après avoir terminé avec Burn it to the ground, le groupe canadien est revenu rapidement conclure la soirée avec quelques chansons supplémentaires dont la chanson qui les a fait connaître en 2001, c’est-à-dire How You Remind Me.

Nickelback-009

 

©Mélodie Guay / MatTV.ca

Quelques petites déceptions

Chris Daughtry et sa troupe n’ont pas l’habitude de s’arrêter à Montréal pour présenter leur matériel. Ils avaient enfin l’occasion de rencontrer la foule montréalaise, mais celle-ci ne leur a pas donné l’accueil qu’ils méritaient. Malheureusement, la foule semblait un peu endormie. Il aura fallu que le chanteur arrive avec sa propre interprétation de Nothing Else Matters de Metallica, une chanson qu’il aurait bien aimé écrire lui-même. À ce moment, les gens commençaient tranquillement à se réveiller et à participer au spectacle. Est-ce parce que le son n’était pas parfaitement ajusté? Personnellement, j’aurais apprécié entendre la voix de Chris Daughtry sans l’écho qui était, selon moi, beaucoup trop présent… Ce n’est surtout pas le talent qui lui manque.

Maintenant que Daughtry attirait l’attention du public, il a enchaîné avec une nouvelle chanson qui s’intitule Backbone, une pièce aux sonorités beaucoup plus rocks. Il a profité du moment pour continuer de faire chanter la foule avec ses plus grands succès tels que Over You, It’s not over et Home.

Encore une fois, Evenko nous a offert un programme qui débutait très bien le début des vacances de la fête du Canada. N’ayez crainte, autant Daughtry que Nickelback devraient revenir sur le sol montréalais très prochainement.

 

Crédit photo: ©Mélodie Guay / MatTV.ca

Texte révisé par: Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...