Le Grand Montréal comédie fest débarque à Saint-Eustache

Une première soirée d’animation pour Matthieu Pepper

IMG_2643

© Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par : Geneviève Grondin

C’est jeudi soir, le 5 juillet, que le Grand Montréal comédie fest faisait son arrivée à la salle de spectacle Le Zénith de Saint-Eustache. Pour sa première année d’existence, le Grand Montréal comédie fest a décidé d’y aller d’audace et de se démarquer de plusieurs façons.

Tout d’abord, ils ont voulu permettre à un grand nombre d’humoristes de la relève d’avoir leur moment de gloire en présentant leur numéro lors de ce grand festival, mais également en permettant à certains d’entre eux de pouvoir se lancer pour une première fois à l’animation.

IMG_2906

Pour la première à Saint-Eustache, c’est un jeune humoriste originaire de la ville même, Matthieu Pepper, également connu de ceux qui fréquentent les soirées Comédie Club au Zénith, qui était en charge de l’animation de cette soirée. Il s’agissait de sa première expérience d’animation et il a su relever le défi avec brio.

Une autre audace du Grand Montréal comédie fest était de permettre à quelques humoristes de faire acte de présence avec un numéro, dans 3 salles de spectacle différentes de la grande région de Montréal, le même soir, sur une même plage horaire. Pour ce faire, ils ont fait appel au service d’un hélicoptère afin de déplacer rapidement les humoristes en question d’une salle à l’autre pour permettre aux gens dans chacune des salles de pouvoir voir les numéros de ceux-ci au cours de la soirée.

IMG_2687

Au Zénith, nous avons eu droit à la présence sur scène de Patrick Groulx comme premier humoriste invité. Il a rapidement brisé la glace avec des blagues en lien avec l’histoire de Salvail. Une fois son numéro terminé, il a été suivi de Jean-François Mercier avec son humour qui écorche toujours autant. C’est en nous racontant des expériences de rencontres amoureuses et d’enfants turbulents qu’il délie les rires dans la salle.

Ce sont ensuite trois humoristes de la relève qui se suivront sur scène, soit : Josiane Aubuchon, énergique et pleine d’entrain, elle nous fait rire en racontant les anecdotes de ses parents avec les technologies. Arnaud Soly, qui semble avoir un humour plutôt pince-sans-rire, qui vient nous parler de sa vision des jeux de société et ce qu’ils représentent, selon lui, dans la vie de tous les jours. Et puis Christine Morency, avec un style un peu plus rude et sans censure qui, elle, nous raconte ses mésaventures au gym.

IMG_2818

La deuxième partie du spectacle a commencé avec Mehdi Boussaidan, un jeune humoriste énergique et souriant, qu’on connait également pour avoir joué le co-pilote dans la série télé Ça décolle!. Il nous fait part, tout en humour, de sa vision du contrôle des armes à feu aux États-Unis.

Il est suivi par Mario Tessier qui nous divertit avec ses incidents lors d’une course automobile pour aveugles et son côté compétitif. C’est ensuite au tour de Laurent Paquin de monter sur scène. Fidèle à lui-même, il fait rire la salle entière, cette fois-ci en nous racontant ses peurs face à la dépendance aux drogues et à son imaginaire fertile et les risques que ça comporte.

IMG_2886

Cette soirée de rire se termine avec la présence de Martin Petit sur scène. C’est en faisant quelques gags liés avec l’affaire de Paul Cagelet qu’il fait son arrivée, pour ensuite se lancer avec des histoires de protection des animaux et leur volonté de survie.

Avec tous les fous rires entendus dans la salle tout au long de la soirée, on peut dire que le Grand Montréal comédie fest au Zénith de Saint-Eustache a été un succès lors de sa première représentation. Matthieu Pepper a su animer cette soirée de façon magnifique et tous les humoristes présents ce sont donnés à 110 % afin de nous faire passer un excellent moment d’humour. On peut donc souhaiter longue vie au Grand Montréal comédie fest.

Crédit photo : © Véronyc Vachon/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...