Le Gala Dynastie : un pari réussi

Toute une célébration!

17159275_398382913860271_8482056065462971027_o
©Lacherie Photographie/Gala Dynastie

Par : Marie-Christine Jeanty

Un grand sentiment de fierté m’habitait en foulant le sol de l’Olympia dimanche soir. De voir toutes ces personnalités les plus inspirantes les unes les autres réseauter en toute camaraderie. Le Gala Dynastie est une magnifique célébration de ce talent d’ici qui est sous-utilisé dans différentes sphères.  Je suis encore très fébrile en écrivant ces lignes presque autant que pendant les heures précédant le Gala (et je ne suis que spectatrice!).

Black Carpet et cocktail

Il y avait ce moment très glamour où tous vêtus de leurs plus beaux atours ont foulé ce Black Carpet : PY Lord , Karim Ouellet, Marième, Anne-Lovely Étienne, Jeremy Filosa, Gilbert Rozon, Mélissa Bédard, et j’en passe. Un cocktail où des bouchées signées Casserole Kréole et une magnifique table de desserts de Baiser Velouté attendaient les invités avec des bulles bien sûr. L’animation musicale y était assurée par le Jacques Schwarz-Bart Trio. C’était comme des retrouvailles à grande échelle que les gens ont prolongé, forçant les maîtres de cérémonie à nous demander à maintes reprises de rejoindre nos sièges.

17097682_398381087193787_8337562057806889488_o
©Lacherie Photographie/Gala Dynastie

Ouverture de rideau

Stéphane Moraille nous a donné des frissons en lever de rideau avec le classique de Nina Simone Feeling Good. La puissance de sa voix alliée à la projection d’images (un montage Black Lives Matters signé Marjorie Morin-Lapointe et quelques images d’Henri Pardo) ont donnée le ton à la première partie de ce gala. L’animation a été assurée par un duo bilingue et avec deux personnalités contrastantes Gaël Comtois et Cindy Charles. Le bilinguisme est justement une des signatures de ce gala qui a permis de rallier toutes les communautés noires autour d’un événement rassembleur.

Les prestations

Nous avons eu droit à des prestations inspirées à travers le gala. Lukay Music nous a offert une prestation acoustique où le public chantait avec lui. Imposs de son côté y est allé d’une prestation énergique avec un message limpide à travers des images, de la poésie, de la danse (avec Mapou Ginen) et sa merveilleuse soeur JKyll! J’ai malheureusement raté la performance de Kay Sun, et Pierre Kwenders a eu l’ingrate tâche de nous ramener vers nos sièges après l’entracte. Skipper Dean a clôturé la soirée de manière électrisante. L’ambiance musicale était assurée avec panache par Sandy Duperval tout au long de la soirée.

17097169_398819920483237_572568568434901444_o
©Lacherie Photographie/Gala Dynastie

Les moments forts

Les discours de Duke Eatmon et de Maya Johnson m’ont inspirée. L’humilité de Karim Ouellet m’a frappée. J ‘espère que l’appel de Kevin Raphaël d’abord et d‘Andy Mailly-Pressoir ensuite (qui a rendu un vibrant hommage à ses parents par ailleurs) sera entendu et qu’ils pourront ajouter de la saveur et de la couleur à notre télé. L’hommage à Paul Fehmiu Brown atteint d’Alzheimer nous a tous émus. Et j’espère que comme sa fille Myriam l’a évoqué chacun de nous continuera la conversation autour de l’Histoire des Noirs au Canada. Le couple Vickie Joseph et Frantz Saintellemy ont reçu le prix des grands philanthropes pour leur contribution à différentes causes et à la revitalisation du quartier Saint-Michel. Et qu’est-ce qu’un gala sans une surprise? Jacques Léonard a fait la grande demande à la toute fin de la soirée. Que du bonheur!

À l’année prochaine

Malgré certaines incongruités,  comme par exemple au niveau de la transparence et des critères autour des nominations, je ne peux que lever mon chapeau à cette organisation. Contre vents et marées, ils ont mené le navire à bon port. Notre société s’enrichit grâce à sa diversité, et le rayonnement de chacun rejaillit sur nous tous. Alors continuons à célébrer ces talents d’ici dont on ne parle pas assez souvent. Je vous dis certainement à l’année prochaine!

17038981_398383823860180_5953920943574178454_o
©Lacherie Photographie/Gala Dynastie

 

La liste complète des récipiendaires :

Artiste ou groupe francophone de l’année, Karim Ouellet

Anglophone Artist or Group of the Year, The Brooks

Actrice de l’année, Ayisha Issa

Business Figure of the Year, Byron & Dexter Peart

Artiste ou groupe de l’année s’étant illustré à l’international, Kaytranada

Humoriste de l’année, Eddy King

Anglophone radio personality of the year, Duke Eatmon

Personnalité radio francophone de l’année, Philippe Fehmiu

Anglophone community-radio personality of the year, Pat Dillon-Moore

Personnalité radio communautaire francophone, Cyrille Ekwella

Réalisateur de l’année Benz Antoine & Jean-Hervé Désiré « Dear Mr President »

Personnalité sportive de l’année, Jennifer Abel

Anglophone television personality of the year, Maya Johnson

Personnalité télévision francophone de l’année, Andy Mailly Pressoir

Anglophone Web influencer of the year, Marcus Troy

Influenceur Web francophone de l’année, Kevin Raphaël

Artiste musique du monde de l’année, Wesli

Choix du public, Willy B. Rose

 

Le Gala Dynastie est une réalisation des Productions NDM et de Jacques Kartier Agency avec la participation financière du Groupe Banque TD et de La Table Ronde du Mois de l’Histoire des Noirs.

Crédit photo :  ©Lacherie Photographie/Gala Dynastie

Texte révisé par : Annie Simard

 

Vous pourriez aussi aimer...