2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_009

Le Cirque du Soleil présente Crystal

Un incroyable spectacle totalement givré

2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_032

©Simon Paradis/MatTv.ca

Par : Alizée Calza

Cette année le Cirque du Soleil promet une plongée dans le monde des rêves. Le 12 septembre dernier à l’aréna du complexe JC Perreault, le Cirque du Soleil dévoilait une partie de son premier spectacle sur glace qui jouera au à Québec, au Centre Vidéotron, du 13 au 17 décembre et à Montréal, au Centre Bell, du 20 au 31 décembre. À travers trois extraits, il a prouvé que le mariage inattendu entre les arts du cirque et le patinage cachait des merveilles insoupçonnées.

« Deux disciplines aux antipodes qui s’assemblent, c’est comme des métisses, ça donne les plus beaux bébés. », résume Sébastien Soldevila, le co-metteur en scène et co-concepteur acrobatique avec Shana Carroll.

2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_020

Si leur nouveau personnage, Crystal, a la tête dans les nuages, c’est sous la glace d’un étang gelé que se situe son histoire. Incomprise et en rupture avec son monde, Crystal découvre un univers où son pouvoir d’imagination se développe. Cela lui permet de libérer tout son potentiel pour affronter avec assurance le monde de la surface.

Dans ce spectacle d’un genre inédit, le Cirque du Soleil nous entraîne au cœur de son imaginaire fantastique pour un voyage initiatique qui rappelle qu’il faut parfois plonger vers ce qu’on a de plus profond et de sombre en nous pour remonter le génie.

2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_007

Une union à couper le souffle

Le Cirque du Soleil est parvenu, sans chapiteau et sans costume, à nous emmener dans l’univers qui nous est tant familier. Dans Crystal, on retrouve l’humour enfantin, les acrobaties impossibles et l’univers enchanteur dont on ne se lasse jamais.

Dans leur premier tableau, Tempête, on plonge avec Crystal sous la glace, mais au lieu de l’eau froide et statique, on pénètre dans un univers calfeutré et cristallin, mais surtout vivant. D’abord inquiète, Crystal se prend vite aux jeux des danses de ce monde fantastique aux chorégraphies impeccables mêlant acrobaties, patinage artistique et patinage synchronisé. On se surprend à oublier que tous les acrobates ne sont pas en patins, les baskets et les lames se mélangent allègrement pour ne former plus qu’un.

2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_018

Cette impression de mélange des genres s’est confirmée avec les deux tableaux suivants Hockey et Salle de bal. Si Hockey rappelle les rampes de skate du dernier spectacle du Cirque du Soleil Voltige, quoiqu’en plus glissant et plus canadien, Salle de bal offre un tableau tout en poésie. Sur un décor baroque, Crystal danse avec l’homme de ses rêves dans un superbe numéro de patin artistique et de haute voltige sur une reprise romantique de Hello de Beyoncé.

La trame musicale du spectacle est également innovante puisqu’elle mélange des chansons populaires et des musiques cinématographiques à l’ambiance sonore du Cirque du Soleil.

2017_09_12_CirqueDuSoleilCrystal_030

Un défi incroyable

Certes, les patineurs ont dû apprendre les arts du cirque et les acrobates, le patin avec l’aide du quatre fois champion du monde en patinage artistique Kurt Browning, mais Crystal présente aussi pleins d’autres défis. La glace est une toute nouvelle surface que les acrobates doivent adopter, mais c’est aussi un véritable challenge pour la conceptrice de costumes Marie Chantale Vaillancourt.

Les costumes doivent s’adapter à cette surface. Les matières doivent parfois glisser, d’autres fois adhérer, une caractéristique qui a nécessité de nombreux tests. Les chaussures ont également dû être entièrement repensées. Les deux costumes qui nous ont été dévoilés sont ceux des habitants de la cité. Pour s’harmoniser avec l’esthétisme du show et représenter la façon dont Crystal s’imagine ces personnages, les costumes sont frivoles et surréalistes.

En bref, Crystal promet d’être un spectacle d’une beauté à couper le souffle qui nous ferait presque oublier la mélancolie de la venue prochaine de l’hiver.

Crédit photo: Simon Paradis/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...