Le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver 2018 : un succès retentissant

Le Canada s’est démarqué avec panache lors des Jeux de PyeongChang

Canadian athletes enter the stadium during the closing ceremonies at the 2018 Pyeongchang Olympic Winter Games in Pyeongchang, South Korea, on Sunday, February 25, 2018. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

©Paul Chiasson /La Presse Canadienne

Par : Grégory Wilson

Le Canada s’est montré sous son meilleur jour aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang.

En effet, les athlètes canadiens ont récolté un record de 29 médailles cette année, dont 11 d’or, 8 d’argent et 10 de bronze, pour terminer en troisième place au classement général des médailles. Du coup, la feuille d’érable a supplanté son ancien record établi aux Jeux d’hiver de 2010 à Vancouver, soit de 26 médailles.

Ces Jeux Olympiques ont servi de plateforme pour dévoiler de nouveaux visages canadiens au grand public et pour honorer les anciens glorieux qui en étaient à leur ultime performance.

Kim Boutin

©Comité olympique canadien

D’ailleurs, la nouvelle garde s’annonce talentueuse avec des jeunes athlètes comme Kim Boutin et Samuel Girard. Ceux-ci ont véritablement pris le relais du couple décoré de Charles Hamelin et Marianne St-Gelais, qui régnait au sommet du patinage de courte piste au Canada. Ces derniers n’ont pas eu autant de succès qu’à leur habitude lors de ces Jeux. Ils ont toutefois cédé leur place avec dignité et le sourire aux lèvres à leurs jeunes protégés.

Samuel Girard a fait bonne figure en gagnant une médaille d’or au 1000 mètres masculin, ainsi que la médaille de bronze en relais avec Charles Hamelin. De son côté, Kim Boutin a décroché la médaille d’argent au 1000 mètres féminin, ainsi que deux médailles de bronze aux épreuves de 500 mètres et de 1500 mètres féminin. Elle devient ainsi la première patineuse de courte piste canadienne à gagner trois médailles individuelles lors des mêmes Jeux. Kim Boutin a d’ailleurs été nommée le porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques.

Moir Virtue 1

©Comité olympique canadien

D’autre part, le meilleur couple de danse sur patins dans l’histoire du Canada a pu dire adieu à ses admirateurs avec une dernière présence mémorable aux Olympiques. Tessa Virtue et Scott Moir ont remporté l’or de façon resplendissante en donnant plein la vue lors de leurs deux performances ardentes et sensuelles sous les notes de chansons bien connues. Grâce à leur athlétisme sans précédent et leur chimie indéniable, ils ont su prendre le dessus sur leurs rivaux français. Ils prendront ainsi leur retraite avec cinq médailles en leur nom, devenant de cette façon les patineurs artistiques les plus décorés de l’histoire olympique.

Tessa Virtue et Scott Moir sont même devenus le sujet de potins olympiques. Plusieurs internautes et observateurs de partout dans le monde étaient convaincus qu’ils formaient un véritable couple secret. Les athlètes en question ont refusé de parler publiquement de leur vie privée. Cependant, cette complicité, ainsi que leurs danses sensuelles, leur a confié l’amour, l’estime et l’admiration de gens au Canada et à l’international. À l’évidence, Tessa Virtue et Scott Moir resteront à jamais gravés dans l’histoire des Jeux Olympiques de PyeongChang.

À la base, les Jeux Olympiques ont pour objectif, entre autres, d’encourager les jeunes à sortir dehors et à pratiquer un sport. Le Canada a brillé cette année en s’illustrant dans une multitude d’épreuves différentes. Espérons que cette belle performance ait l’effet recherché et inspirera la nouvelle génération de jeunes athlètes.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...