_DSC8007

Le Blumenthal : brasserie de chez nous

En plein cœur du Quartier des spectacles!

_DSC7940© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

Le soleil est finalement de retour dans notre métropole. Cela tombe bien, car la semaine débutait avec l’ouverture officielle du Blumenthal en lieu et place du Balmoral. Située donc dans la Maison du Festival, la nouvelle brasserie française est un lieu très accueillant. Son design conçu par les Gauley Brothers (Foiegwa, Atwater Cocktail Club, Bird Bar, Henden) lui confère un caractère plus affirmé et crée une atmosphère chaleureuse avec ces touches de verdure dans ce lieu très urbain qu’est le centre névralgique du Quartier des spectacles. On y retrouve un arbre en plein milieu de la salle, une table champêtre et plusieurs plantes.

Le chef Rémi Brunelle (Leméac, Albert Bistro) nous propose une cuisine simple et conviviale. Un menu de style brasserie bien de chez nous avec entre autres des moules frites, la truite poêlée, l’orecchiette, le demi-poulet de Cornouailles, la surlonge d’agneau grillée, l’onglet de bœuf, le hambourgeois, etc. — le tout de 19 à 29 $. Le Blumenthal propose aussi des entrées — comme la salade chou kale façon césar avec des crevettes nordiques, de la pieuvre et des excellents tartares  de 6 à 17 $ — et des « snacks » — œuf mimosa, charcuteries, fromages, légumes et autres de 5 à 24 $. La carte des vins a été élaborée par le sommelier Jean Benoît Hinse qui, lors de l’ouverture, nous en a donné un bel avant-goût.

_DSC7924

Lors de l’ouverture, nous avons aussi pu déguster certains des cocktails signatures élaborés par Lawrence Picard. Le talentueux mixologue était d’ailleurs présent pour l’occasion. Nous avons particulièrement été sous le charme de celui avec entre autres une liqueur de framboises et un sirop de violettes faits au Québec. Le Blumenthal est d’emblée un endroit de choix pour un dîner d’affaires, un 5 à 7 entre amis ou un souper avant le spectacle ou une bouchée après. Il est ouvert 7 jours sur 7 de midi à minuit. Le restaurant compte 80 places assises (à l’intérieur) et 150 sur la terrasse.

Cet oasis urbain doit son nom à l’édifice centenaire dans lequel il est situé, qui abritait en premier lieu la maison de confection pour hommes Blumenthal & Sons, avant de devenir la Maison du Festival. La couleur du logo se veut un clin d’œil à l’univers du jazz et à sa célèbre note bleue, qu’on retrouve également derrière la prestigieuse étiquette Blue Note et l’album mythique de Miles Davis, Kind of Blue. Le Blumenthal demeure sans but lucratif et ses surplus contribueront au financement d’activités gratuites liées à la Maison du Festival.

Crédit photo : © Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...