_DSC6496

L’Atelier Nespresso

Une expérience culinaire unique

_DSC6451

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

Nous avons eu l’honneur d’être parmi les convives lors de cette première soirée Atelier Nespresso en Amérique du Nord. Ce fut une expérience sensorielle et épicurienne que l’on n’oubliera pas de sitôt. Accueillies avec un verre de champagne Delamotte, nous avons été dirigées vers un premier atelier. Sur le chemin, nous avons pu admirer la magnifique table qui nous attendait.

Lors du premier atelier, la Master Sommelier, Elyse Lambert, a enrichi nos connaissances à travers l’analogie entre le champagne Pol Roger (brut et extra brut) et le café sélection vintage (2011 et 2014). Cela nous a permis de reconnaître les différences aromatiques entre les deux. Ce processus de vieillissement a comme résultat un café aux arômes plus boisés avec une haute qualité de crema. (Le Café Vintage 2014 est disponible en édition limitée, le 2011 n’est disponible qu’en Europe, en édition limitée.) Le second atelier consistait en une expérience immersive dans la cuisine du chef Yannick Alleno.

_DSC6378

Après toute cette effervescence, le temps était venu de passer à table. Les chefs et pâtissiers montréalais et lyonnais Joseph ViolaSébastien Bouillet, Olivier Perret, Roland Del Monte, Normand Laprise (absent le 8 mars) et la sommelière Élyse Lambert (pairing impeccable) ont proposé un menu qui intégrait le café aux ingrédients. Pour débuter, gracieuseté du chef Joseph Viola, une exceptionnelle mise en bouche, Capuccino de gambas à la crème de pleurotes, mousse au grand cru Dharkan, suivie en entrée de son fameux pâté en croûte (champion du monde 2009) qu’il a modifié pour la 1re fois depuis 2014 afin d’intégrer la gelée au grand cru Arpeggio.

Le plat principal, préparé par le chef Olivier Perret, était un pigeonneau de ferme aux épices et au grand cru Arpeggio Decaffeinato, raviole de cèpes truffés. Les accords vins étaient d’abord, le Tenuta Friggiali Rosso-di-Montalcino 2014, un vin rouge plus léger mais tout de même ample. Il a été suivi du Baron de Ley, Rioja Reserva 2012, un vin plus rustique et boisé. Nous avons ensuite eu droit à non pas un mais deux desserts.

_DSC6562Dans un premier temps, le Noisetier du pâtissier-chocolatier, Sébastien Bouillet, une combinaison des notes plus torréfiées de la noisette et de la fraîcheur de la mandarine. Il était accompagné du grand cru Rosabaya de Colombia. La grande finale a été le Mayombe de Roland Del Monte qui consiste en une coque de meringue et une compote de citron Meyer avec une ganache au grand cru Kazaar et une gelée infusée au grand cru Rosabaya de Colombia, c’était rafraîchissant. Il était pairé au grand cru Dulsao de Brasil.

Nespresso a choisi Montréal afin de poursuivre cette expérience culinaire hors du commun de ce côté de l’Atlantique. Pour l’occasion, un magnifique loft de la rue Saint-Alexandre, situé à quelques pas de la zone extérieure du Festival Montréal en Lumière, est transformé en restaurant éphémère. Les 26 convives (par service) seront réunis autour de la sublime grande table et pourront interagir directement avec les chefs et pâtissiers : Normand Laprise, Sébastien Bouillet, Roland Del Monte et Joseph Viola. Des menus hors pair seront servis en harmonie avec des vins sélectionnés par Élyse Lambert, Master Sommelier.

_DSC6399

Il reste encore des places pour le samedi 11 mars (midi et 19 h) et le dimanche 12 mars (midi et 19 h). Pour les réservations : ticketmaster.ca/1 855 790-1245. Rappelons que les festivaliers pourront se donner rendez-vous à l’Espace Nespresso, rue Sainte-Catherine, près de Saint-Urbain, pour découvrir et savourer leur café Grand Cru favori offert gracieusement tout au long du Festival.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...