Lancement du roman de Mélanie Couture

L’Humour Charnel

1487828_10151948766603191_208438474_o

 ©Joséphine

Par Isabelle Roy

Hier soir, MatTv.ca était convié au réputé bar le Jockey pour le lancement du livre de l’humoriste Mélanie Couture. Cet endroit drôlement en demande, recueille habituellement sous son toit des line up d’humoristes de la relève ou artistes bien établis qui s’approprient l’espace pour des take-out de rires et sourires. Il faut arriver tôt les lundis soir pour ne pas passer à côté de blagues en rodage ou de séances d’humour intime! Mais cette fois-ci, l’invitation littéraire lancée par l’humoriste-sexologue Mélanie Couture a su réchauffer la soirée des lundis de l’humour en accueillants médias et amis pour son tout premier lancement de livre intitulé  « 21 amants » des éditions Recto Verso.

C’est évidemment « Sans remords ni regrets » que l’ancienne sexologue nous fait découvrir plusieurs de ses talentueuses facettes. Pourquoi ne pas combiner ses passions? Eh bien… c’est ce que Mélanie a su éditer! La sexualité et l’humour se partagent souvent la même scène, mais cette fois-ci, on les retrouve dans un roman, écrit par une femme qui s’inspire de sa réalité et qui, professionnellement parlant, s’y connaît en la matière. Je trouve l’idée très intéressante!

Son bouquin ne se compare pas, il se lit tout simplement… Il s’adresse aux femmes telles qu’elles sont. Aux curieuses, aux dévoreuses, aux amoureuses et pourquoi pas aux hommes! Son personnage de Charlie, une croqueuse d’hommes célibataires qui assume pleinement ses courbes et pulsions sexuelles, nous fait voyager dans son univers érotiquement absurde mais lucide. La voluptueuse artiste chasse brillamment ses proies et nous transporte dans une lecture crue sans tabou. Elle ne se qualifie pas en tant qu’écrivaine, mais elle s’est lancée! Son personnage la reflète particulièrement bien: une libération et acceptation d’elle même. Si son ouverture nous rend plus belles et désirables à nos yeux et à vos yeux, messieurs, cette lecture pourrait nous être bénéfique à tous et à toutes. Les femmes aiment plaire et sont des amoureuses. Cependant, le manque de confiance en soit, causé principalement par ce qu’on nous projette médiatiquement, qui est à la fois omniprésent depuis des lustres, nous rend complexe et renforce des barrières où le plaisir charnel se réserve qu’aux déesses inventées par monsieur.

«La plus grande difficulté de mon métier était d’apprendre aux femmes à s’aimer suffisamment pour avoir une vie amoureuse et sexuelle épanouie.»

10553940_10152793387582741_4154056988348585971_o

Écrire un roman plutôt que d’être sur une scène est plus ou moins la même réalité. Mais malgré ce fait, l’humour vit en elle. L’humoriste a cependant éprouvé moins de pression lors de son écriture; ne pas avoir à se préoccuper de livrer absolument des punchs facilite le laisser-aller. Maintenant que ce projet est terminé et d’actualité, à quand le one woman show?

J’ai eu la chance de rencontrer, de discuter et de voir cette artiste performer. Je réalise que la beauté est relative aux yeux qui nous regardent et à ce qu’on peut projeter. Une femme bien avec son corps,  qui bénéficie des ressources et plaisirs qui l’entourent, ne devrait pas nécessairement être jugée à l’inverse de ce que l’homme, lui, se permet de vivre sans complexe. Nous sommes belles quelque soit notre physionomie:  nos complexes charmeront et inviteront certains à nous rendre encore plus désirables.  La sexualité nous libère, nous rend fortes et nous épanouit. Une femme comme Mélanie nous aide à laisser place à la passion, à l’aventure et maintenant, à l’amour.

Si vous recherchez une lecture drôle, des aventures délicieuses et libérées ou un moment à la fois réel et fictif, c’est à partir du 8 octobre que vous pourrez vous procurer le premier roman signé Mélanie Couture. Bonne lecture coquine!

Vous pourriez aussi aimer...