Lancement de l’EP Ricochet de Stéphanie Bédard

L’EP du bonheur et des bonnes actions.

© Marie-Michèle Bouchard

Par : Myriam Bercier

C’est au Lion d’or que Stéphanie Bédard a lancé son nouvel EP, Ricochet. Le spectacle s’ouvre en force avec des projections de la chanteuse, puis vient ensuite la “vraie” Stéphanie Bédard. Dès le début, elle est assumée, elle remplit la scène, elle est là et contente de l’être, ça se voit. Elle profite d’ailleurs de l’accalmie entre deux chansons pour remercier les gens d’être si présents, en cette journée de grand froid : “Vous avez mis vos manteaux chauds!” dit-elle. Elle continue en disant que les lancements d’album sont de plus en plus rares dans l’industrie, et qu’en ricochet, cela la touche d’autant plus de voir autant de gens qui ont répondu présents.

Le concept du spectacle du lancement est très intéressant. Plutôt que d’avoir des choristes avec elle, ou encore qu’on entende les harmonies derrière sa voix de manière électronique seulement, elles sont doublées par une projection vidéo de Stéphanie qui chante. La percussion, plutôt que d’être instrumentalement incarnée par une batterie, l’est plutôt par trois danseurs percussifs très intéressants pour des gens, comme moi, qui n’y sont pas habitués. Ça ajoute réellement une touche surprenante et rafraîchissante. La chanteuse, tout au long de sa performance, allie à la fois douceur et force dans un décor tout en simplicité. Elle est clairement en contrôle de sa voix et de sa technique vocale, ce qui est franchement impressionnant!

© Marie-Michèle Bouchard

Avant la dernière chanson, Ensemble, la chanteuse explique l’idée derrière le nom de son album, Ricochet. C’est une volonté de positivité dans un monde qui manque, selon elle, d’empathie. Elle veut planter des graines de générosité dans la société en faisant des bonnes actions, et ainsi influencer les gens à en faire aussi. Par exemple, elle vise, dès le lendemain du lancement, commencer à poser des actions concrètes comme déneiger la voiture de son voisin, payer le café de la personne derrière elle au Tim Hortons, bref, ce genre de petits gestes qui ne coûtent pas grand chose mais qui rendent heureux. Pour marquer le mouvement qu’elle tente d’implanter, elle a créé le mot-clic #ricochet et invite les gens qui feront de bonnes actions à se filmer et à lui partager sur les réseaux sociaux en l’identifiant pour qu’elle puisse voir jusqu’à où ira le mouvement. “Ensemble, semons la joie et la paix”, comme elle le dit elle-même avant de se lancer dans sa dernière chanson. Et vous, serez-vous du mouvement #ricochet?

Crédit photo à la une: © Marie-Michèle Bouchard

Vous pourriez aussi aimer...