Lancement de l’album Voix de Noël

Un album pour la bonne cause

© Gaétan Brunelle

Par : Alizée Calza

Lundi soir, le Cabaret Lion d’Or était le théâtre d’une soirée riche en émotions à l’occasion du lancement de l’album Voix de Noël produit et réalisé par MATHIEU CARON, autrement connu à MatTv pour son émission radio Studio M. Ce collectif d’artistes, qui reprend des chansons de Noël connues et offre également des chansons originales, soutient une belle cause.

Effectivement, pour chaque album vendu, Un Par Un Communications, dont Mathieu Caron est le créateur, s’est engagée à verser 5 $ à La Société Québécoise de la schizophrénie et des psychoses apparentées (SQS).

Mathieu Caron avoue que ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Lui-même a perdu sa mère, atteinte de cette maladie, très jeune. Créer cet album c’est bien sûr un moyen de soutenir la cause et de faire en sorte que cette maladie soit mieux connue, mais c’est aussi une façon pour lui de rendre hommage à sa mère.

« C’était une femme animée et festive. Elle tripait sur Noël, chez nous les fêtes c’était quelque chose. Et c’était une amoureuse de la musique. Elle m’a vraiment transmis ces deux choses-là », se souvient Mathieu Caron.

À l’occasion du lancement de l’album, 10 des 14 chanteuses du collectif étaient présentes, mais également des membres de la SQS. Certains membres ont même fait des témoignages pendant la soirée pour expliquer ce que la société offre comme services ou pour parler de leur expérience.

« Il faut qu’on parle de la schizophrénie et des autres maladies mentales parce qu’on en parle pas assez. Comme ce sont des maladies qui ne se voient pas, souvent les gens oublient qu’elles existent. Je pense qu’il y a encore beaucoup à faire », affirme le réalisateur et producteur de l’album.

© Gaétan Brunelle/MatTv.ca

Loin d’être triste, l’album soutient la cause avec beaucoup de délicatesse et parle de l’histoire de Mathieu et de sa mère avec doigté. La dernière chanson de l’album interprétée par May Wells, « Je ne t’oublie pas », a été écrite par l’artiste pour témoigner de l’histoire de Mathieu.

« May m’a appelé un soir pour me dire qu’elle ne ferait pas la chanson qu’on avait prévue. Elle m’a dit qu’elle avait composé sa propre chanson parce qu’elle avait envie de mettre en mots mon histoire. C’est une chanson très émouvante, d’ailleurs c’est elle qui a clos la soirée du lancement, donc tout le monde pleurait dans la salle. C’est une belle preuve d’amitié surtout que ça fait des années que je lui demande pourquoi elle ne fait pas de nouvelles chansons en français et là c’est ce qu’elle a fait », raconte-t-il.

Mais si cette chanson a une résonance particulière pour Mathieu Caron, elle parle du manque d’un être aimé, ce qui est particulièrement frappant pendant les fêtes, elle pourrait donc s’adresser à n’importe qui.

L’album ne fait pas que soutenir la cause de la SQS. Mathieu Caron a également intégré d’autres causes connexes qui le touchent particulièrement. Ainsi, on peut remarquer qu’il n’y a que des chanteuses sur l’album et aucun chanteur. Le réalisateur explique qu’il trouvait important de mettre les femmes à l’avant-plan notamment parce qu’il s’agit d’un projet qu’il fait pour une femme qui est encore très importante dans sa vie.

« En ce moment, je pense que c’est essentiel de faire des projets girl power parce que si on regarde le dernier gala de l’ADISQ, parmi tous les gagnants, il n’y a qu’une seule fille sur toutes les catégories et c’est dans la catégorie Interprète féminine de l’année! »

Mathieu Caron a également refusé de s’entourer uniquement d’artistes très connues et la plupart des chanteuses de l’album sont des artistes de la relève. Pour lui, un album de Noël c’est également une belle façon de découvrir des artistes émergents, car ce qu’on veut entendre c’est d’abord une belle voix qui interprète des chansons qu’on connaît.

L’album reprend donc 9 classiques des fêtes (Geneviève Racette, Julie Lefebvre, Elyann Quessy, Marilou Martin, Carissa Vales, Valérie Clio, Mégane Cyr, Charlène Blanchette, Koraly, Mélina Laplante). Mais, il contient aussi 4 chansons originales (Ariane Laniel, Annie Major-Matte, Marie-Pier Perreault, May Wells) qui s’emboîtent parfaitement dans l’ambiance de l’album.

© Gaétan Brunelle/MatTv.ca

Si l’album poursuit de très nobles objectifs, il est également un délice pour les oreilles. Voulant s’éloigner de l’aspect commercial des fêtes, les 13 chansons qui le composent sont tout en simplicité. Chaque chanson a un accompagnement minime. Les voix des 14 chanteuses sont, la plupart du temps, soutenues simplement par une guitare sèche, ce qui leur rend toute leur profondeur et donne un résultat très intime et émouvant.

« Noël peut facilement être quétaine. Nous, on est resté très sobre. Je ne me serais pas vu faire un album pour ramasser de l’argent pour la santé mentale avec un album ultra-pop, super commercial. Vu que c’est pour une cause, je voulais que ça soit plus humain », explique Mathieu Caron.

Avec un album tout en simplicité, Mathieu Caron offre un merveilleux moyen de redécouvrir les classiques de Noël. Les artistes, visiblement émues par ce projet empli d’amour et d’altruisme, offrent de superbes performances qui vous réchaufferont le cœur et seront parfaites pour accompagner votre chocolat chaud au bord du feu ou vos réunions de famille.

Pour vous procurer l’album physique, le meilleur moyen de soutenir la Société Québécoise de la schizophrénie et des psychoses apparentées et les artistes, il vous suffit de le commander sur le site Un par Un communications. Sinon l’album est également disponible sur toutes les plateformes de téléchargement.

© Gaétan Brunelle

Texte révisé par: Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...