La Voix VI : Les demi-finales

Dernier coup vers la grande finale

LV6_DIRECT3_perfoRochVoisine00005

© OSA IMAGES ET TVA

Par : Marie Eve Archambault

Après des quarts de finale enflammés, c’est au tour des demi-finales où les candidats ne gardent pas leur place. On s’approche de plus en plus du couronnement du grand vainqueur. Des hypothèses commencent déjà à circuler sur la toile. Toutefois, c’est vous, le public, qui choisirez à la toute fin le grand gagnant de la sixième édition de La Voix VI. Voici ce qui s’est passé lors de l’avant-dernière étape.

Celui qui fait toujours lever les foules en 2018 a foulé la scène de La Voix VI hier soir. En effet, Roch Voisine a sélectionné quelques-uns de ses succès tels que Darlin’, Hélène, Tout me ramène à toi et I’ll always be there qu’il a interprété avec les candidats des demi-finales. Cet été, il s’arrêtera à la Cinquième salle à la Place des Arts où il donnera des spectacle le 8-9-10 juin dans le cadre des Francofolies de Montréal. Les spectacles affichant presque complets, ils ont ajouté une autre date, soit le 11 juin prochain.

LV6_DIRECT3_miriam00005

© OSA IMAGES ET TVA

Pour débuter les demi-finales, quoi de mieux que de commencer avec deux candidats qui sont aux antipodes. D’un côté, on nous présente le tendre Félix Lemelin qui nous a proposé une interprétation tout en douceur de When We Were Young d’Adèle. Lara Fabian a encore une fois souligné toute la sagesse et la douceur de ce jeune chanteur. De l’autre, on rencontre la personnalité éclatée de Miriam Baghdassarian qui a offert un prestation des plus endiablées. À toutes les représentations, la chanteuse réussit à repousser les limites. Le public a décidé d’envoyer en grande finale, avec 76 % du vote, Miriam Baghdassarian.

LV6_DIRECT3_jonathan00001

© OSA IMAGES ET TVA

Ce fut au tour de Jonathan Freeman d’offrir tout ce qu’il a avec une chanson d’Offenbach. On ne le répète jamais assez, Jonathan a une voix qui ne court pas les rues. Et tout aussi peu fréquent qu’on aie la chance de l’entendre chanter en français. On en a eu la preuve hier soir. Le français lui va plutôt bien. Sa compétitrice, Karine Labelle, a voulu voyager entre la douceur et le rock en nous présentant une version de I Don’t Wanna Miss a Thing. Encore une fois, elle nous a prouvé qu’elle pouvait habiter une chanson tout en émotions et en puissance. Le public a dû toutefois trancher entre les demi-finalistes. Le candidat qui représentera Éric Lapointe en grande finale est Jonathan Freeman avec 59 % des votes.

LV6_DIRECT3_Yann00008

© OSA IMAGES ET TVA

On a poursuivi la soirée avec un Édouard Lagacé qui a voulu se révéler au grand jour. En effet, il a offert une chanson où il s’est connecté directement avec son cœur dans la pièce On s’est aimé à cause. Par la suite, on a eu l’impression de découvrir un tout nouveau candidat. Yann Brassard, très confiant, a offert un numéro très divertissant avec une chorégraphie qui nous rappelle les années de Michael Jackson. Le public a parlé. Avec 62 %, Yann Brassard se rendra en finale la semaine prochaine.

LV6_DIRECT3_Yama00003

© OSA IMAGES ET TVA

Finalement, quoi de mieux que de terminer la soirée avec le charismatique Samuel Babineau, qui a, malgré l’oubli de ses paroles, offert un beau numéro rappelant les jams autour d’un feu. Sa voix unique peut bien faire des jaloux. Il affronte toutefois une grosse pointure. Yama Laurent a encore une fois tout cassé! Celle qui se laisse guider par l’instinct comprend la musique et sa vibration mieux que quiconque.  Sa prestation de la chanson A Change Is Gonna Come a encore une fois laissé les coachs sans voix. Avec 73 % des votes, Yama Laurent se rend en finale.

Ne manquez pas la semaine prochaine la grande finale qui mettra en lumière le talent des 4 derniers candidats : Miriam Baghdassarian, Jonathan Freeman, Yann Brassard et Yama Laurent. Qui sera la voix du Québec cette année?

Également, dimanche prochain, vous pourrez y voir une palette d’artistes : Ginette Reno, Christophe Maé, Cœur de Pirate, Corneille, Ludovick Bourgeois, Hubert Lenoir et la troupe de Saturday Night Fever.

Crédit photos : © OSA IMAGES ET TVA

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...