La Voix: Les directs

Un lot de talents

© OSA IMAGES ET TVA

Par Marie Eve Archambault

Le marathon se poursuit pour les chanteurs de La Voix. Hier soir avait lieu le dernier épisode qui présentait les quarts de finale. Parmi les trois candidats de chacune des équipes, seulement une personne a pu sortir grande gagnante et ira rejoindre la semaine prochaine Raphaëlle Roy, Samantha Neves, Jacques Comeau et Vincent Chouinard en demi finale.

Cette semaine, les artistes invités étaient Gowan et Styx. Ils sont venus chanter avec les candidats leurs plus grands succès tels que Blue, Too much time on my hands, Gone Gone gone, Renegade et A Criminal Mind. Cette dernière chanson a été interprétée, au grand plaisir de tous, avec Éric Lapointe.

L’équipe d’Éric Lapointe

© OSA IMAGES ET TVA

Stephan Gagnon y est allé pour une belle proposition de la chanson Everybody Knows de Leornard Cohen dans l’optique de faire vibrer les coeurs de l’auditoire. Pour être franche, si loin de l’aventure, aucun chanteur ne m’avait donnée des frissons pour le timbre de sa voix. Il s’est totalement surpassé hier soir. Toutefois, le public ne semble pas avoir vécu la même expérience que moi hier ne donnant que 20 points pour le candidat pour un total cumulatif de 55.

J’avais bien hâte d’entendre le numéro de Colin Moore puisqu’il se classe, tout comme son adversaire Stephan, parmi mes candidats préférés. Il a accepté le défi que lui a lancé Éric Lapointe, celui de s’attaquer à la chanson Je vais t’aimer de Michel Sardou. Il s’est relevé les manches et il était prêt à relever le défi de chanter en français. Ce mandat a été effectué avec brio. Avec un total de 77 points, c’est Colin Moore qui ira rejoindre Jacques Comeau à la demi finale du 28 avril prochain.

Tommy Charles a repris une chanson d’Elvis Presley. Encore une fois, les coachs ont comparé son timbre de voix à celui de Roy Orbinson: voix enveloppante et chaude. Certes, on peut dire qu’il s’amuse dans les mélodies sans toutefois dénaturer la pièce.

L’équipe de Marc Dupré

© OSA IMAGES ET TVA

Pour Marc Dupré, Cristine Toca a été une belle découverte. Il semble aimer le soul qu’elle réussit bien à transmettre. Pour ma part, je suis restée plutôt sur ma faim lors de son numéro d’hier soir. Il faut dire qu’elle faisait face à de grosses pointures.

Jordan Lévesque est allé avec ce qu’il sait très bien faire: chanter du country. Il a repris What hurts the most de Rascal Flatts. Pendant la répétition, son coach lui a donné de judicieux conseils qu’il a su mettre en application lors du direct. Il a réussi à nous convaincre qu’il était en peine d’amour, tandis qu’il vivait les émotions totalement contraires.

Finalement, celui que plusieurs attendaient: Rick Pagano. Encore une fois, l’interprète a tout cassé avec son interprétation de Somewhere only we know de Keane. Les coachs s’entendent tous pour dire qu’il a l’étoffe d’une rock star. Je dirais même, qu’avec son changement d’attitude, il a tous les atouts pour être le gagnant de La Voix 2019. 65% des gens ont voté pour lui. Le candidat a profité de son moment de gloire pour remercier l’émission de l’avoir remis sur le droit chemin. Bien sûr, on se demandait tous si nous allions avoir l’honneur de revoir sa grand-mère foulé la scène de la Voix une deuxième fois. Nous n’avons certes pas été déçus puisqu’elle est revenue serrée dans ses bras son petit fils. Un moment qui nous aura tous fait sourire.

Équipe d’Alex Nevsky

© OSA IMAGES ET TVA

Jacob Guay a choisi une chanson qui voulait dire beaucoup pour lui. Il a dédié You are the reason de Calum Scott à sa grand-mère. Pour lui, le temps va vite et il aimerait revenir dans le temps pour faire les choses autrement. Âgé simplement de 20 ans, le chanteur a réussi à transmettre à merveilles les émotions qu’il ressentait. La pièce lui allait comme un gant parfaitement puisqu’elle  toutes les qualités vocales y étaient. Les émotions étaient au rendez-vous

Tout en douceur, en justesse, en délicatesse et en élégance, Kelly-Ann Martin a tenté de séduire le public avec une chanson de Diane Tell (Si j’étais un homme). Il faut lui donner, la chanteuse a une voix plutôt puissante qui a su charmé les coachs.

Gabriel Cyr a voulu s’attaquer à Let it Go de James Bay, une chanson qui a été reprise de multiples fois. Il est parti de loin. Il a fait les chants de bataille et à toutes les fois, il devait travailler ardemment sur plusieurs points. Voyant un artiste à l’oeuvre, Alex Nevsky a été fortement impressionné. Dimanche soir, il a su donner le meilleur de soi-même et, encore une fois, il a su se surpasser grâce aux conseils de son coach. Alex Nevsky a été témoin de ses améliorations tout comme le public qui lui a donné l’occasion de passer en demi finale avec un pointage de 81.

L’Équipe de Lara Fabian

© OSA IMAGES ET TVA

Frédérique Germain a pris beaucoup de risques en voulant interpréter La Bohème. Elle a su traduire ce qu’elle est à travers une chanson légendaire. Lara Fabian la décrite comme étant surprenante, rafraîchissante et moderne.

Mory Hatem n’a aucune conscience de ce qu’il était en mesure de transmettre hier soir lors qu’il a interprété Sos d’un terrien en détresse. Il a relevé ce défi les doigts dans le nez en nous prouvant qu’il avait un spectre vocal épatant! Hier soir, il a déployé son coeur, son âme, sa fragilité et surtout sa voix.

Geneviève Jodoin nous a dévoilé hier soir une belle fragilité en voulant reprendre une grande chanson d’Adèle. Après son numéro, le public a parlé en l’applaudissant haut et fort. Elle nous avait prouvé son amplitude vocale exceptionnelle auparavant. Il faut dire que dimanche soir ne faisait pas exception. C’est une chanteuse stupéfiante et qui a plus d’un tour dans son sac. Le public a parlé. Émue de recevoir cet amour de la part du public, Geneviève Jodoin repart pour une autre semaine à La Voix avec 99 points.

La semaine prochaine, ne manquez pas dès 19h le passage de Francis Cabrel. Il viendra chanter avec les candidats les meilleures chansons de son répertoire.

Vous pourriez aussi aimer...