La Voix : les coachs se déchaînent

Surprises et déceptions

ERIC5607

©OSA Images

Par  Marie-Hélène Amyot

Surprises et déceptions sont les qualificatifs que l’on attribue habituellement à l’émission La Voix. Celle d’hier n’a pas fait exception. Des cris de joie et quelques larmes du côté des participants et de leurs proches, mais somme toute une belle soirée teintée de moments loufoques de la part des juges.

La soirée a débuté avec la talentueuse Dominique Fils-Aimé et son interprétation de la chanson Seven Nation Army. Soul et sourire dans la voix, elle a charmé les quatre juges. Ce qui lui a valu un commentaire tel que « Tu ne chantes pas, tu fais l’amour avec ta voix » d’Éric Lapointe. Tout compte fait, c’est avec Pierre Lapointe qu’elle a décidé de poursuivre sa route. L’énergique Philippe Clément, qui a opté pour la chanson A Bad Place To Reside, a également rejoint l’équipe de Pierre, qui elle compte maintenant cinq membres.

La voix chaude et feutrée d’Amélie Bédard a conquis le cœur d’Éric Lapointe. Il faut dire que la chanson Ma version du bonheur lui va comme un gant. Le sourire qu’elle a dans la voix y est sans doute aussi pour quelque chose. Se joint à elle au sein du groupe d’Éric, Rosa Laricchiuta, véritable bête de scène qui a fait tourner les quatre chaises. Fuckin’ Perfect a été un excellent choix pour elle puisque sa voix, qui rappelle celle de Melissa Etheridge, est tout à fait appropriée pour une telle chanson. Contrairement à l’équipe de son homonyme, celle d’Éric compte quatre personnes.

Anthony Cyr_2

©OSA Images

L’équipe d’Isabelle Boulay a quant à elle accueilli trois nouveaux membres. Tout d’abord, Émie Champagne qui s’est accompagnée au piano, a offert une prestation touchante et émouvante d’une chanson écrite par Éric Lapointe pour GarouNe me parlez plus d’elle. Il n’en fallait pas plus pour qu’Isabelle appuie sur son bouton. Annabelle Doucet est également allée rejoindre les rangs de cette équipe. C’est grâce à la joie de vivre qu’on entend dans sa voix et à son appropriation du succès What’s Love Got To Do With It que tous les juges se sont retournés. Ils se sont même permis de se lever et de se laisser porter par la sonorité folk de cette interprétation. Isabelle a réussi à repêcher le rocker Cédric Gosselin en lui disant qu’elle était prête à arborer un tatouage pour qu’il la choisisse. Juste une p’tite nuite du groupe Les Colocs a mis en valeur son intensité vocale et sa fougue, ce qui a également fait en sorte que Pierre appuie sur son bouton.

Quant à Marc Dupré, il a tout d’abord choisi la douce voix de Jacob Watson. S’accompagnant à la guitare, il a interprété la chanson Shake It Off, et ce, d’une façon très personnelle et différente de l’originale. Cela a également plu à Pierre. Anthony Cyr est le deuxième de la soirée à rejoindre l’équipe de Marc. Son groove et son grand registre vocal ont aussi charmé Isabelle et Éric. Il faut dire que son choix de chanson était très approprié avec Sunday Morning. La dernière et non la moindre à se joindre à ces messieurs est la pétillante Gaya Michel Élie. Talentueuse au point où Éric lui a demandé de faire un rappel de la chanson I Will Survive. Dotée d’une assurance à tout casser, elle a mis le feu à la place avec une performance du tonnerre.

attachment

©OSA Images

Si certains sont repartis la victoire au cœur, d’autres ont vécu une petite déception. Vicky Paradis que l’on a pu voir au petit écran alors qu’elle était enfant n’a pas été sélectionnée. Interprétant une chanson de la comédie musicale FameOut Here On My Own, elle a malheureusement été déstabilisée en voyant que les juges ne se retournaient pas, ce qui a paru dans sa voix. Mathieu Vachon, lui, a choisi un succès de Charles Aznavour, Emmenez-moi, qu’il a chanté de façon rythmée. Malheureusement pour lui, la diction, sa petite bête noire, lui a coûté une place dans l’aventure. Pour ce qui est d’Ariane Baribeau, sa voix claire et juste n’a pas suffi à faire en sorte qu’un juge appuie sur son bouton. Quand je ferme les yeux d’Annie Villeneuve n’était peut-être pas une chanson qui mettait son organe vocal assez en valeur. En ce qui concerne Greg Noël, sa version hip-hop de la chanson Ordinaire de Robert Charlebois, n’a pas poussé les juges à se retourner. À dimanche prochain!

Crédit photo: ©OSA Images

Vous pourriez aussi aimer...