La Voix Junior – Premier gala

Édition 2016

LVJ_AAA1_Perfo Coachs 2

© OSA IMAGES ET TVA

Par Bella Richard

Nouvellement arrivés sur nos ondes, les galas de La Voix Junior (première édition) en captiveront certainement plus d’un! Tout comme La Voix, ce concours visera à sélectionner des candidats(es) uniquement par leur voix en les soumettant aux célèbres auditions à l’aveugle. Les participants, des enfants et des adolescents âgés entre 7 et 14 ans, performeront ensuite sur scène et s’affronteront en duels.

Ce fut dans la plus belle des fébrilités que la première série des auditions à l’aveugle se déroula, hier soir, le dimanche 2 octobre 2016. Une pluie de ballons roses a envahi le Studio MELS et a accueilli les trois coachs Marie-MaiMarc Dupré et Alex Nevsky qui interprétèrent Nous chanterons, chanson thème de La Voix Junior édition 2016, d’ailleurs composée par ce dernier.  Lors de cette soirée télé, nous avons pu assister, vous serez d’accord, à de magnifiques performances!

Le tout débuta avec Rafaël Dolan-Bachand pour qui l’étape des auditions à l’aveugle représente le bonheur, ni plus ni moins. À seulement onze ans, le jeune homme de Boucherville monta le premier sur la scène pour nous interpréter avec brio le succès I Know What You Did Last Summer de Shawn Mendes. Soit dit au passage que l’artiste performe normalement cette chanson en duo avec la chanteuse Camila Cabello, ce qui fut exceptionnellement audacieux de se l’être approprié à lui seul de cette façon. Malgré les nombreuses pirouettes des deux autres coachs, Rafaël décida de former une équipe du tonnerre avec Marc Dupré.  « Ça s’peut pas avoir une technique vocale comme ça! », s’est exprimé ce dernier, face à la caméra à la suite de la performance. « C’est une désinvolture, mais en même temps un p’tit gars complètement incarné avec un talent fou. », s’est confié Alex Nevsky.

LVJ_AAA1_Rafael 1

© OSA IMAGES ET TVA

Vint le tour de Mathilde Robitaille, 12 ans, de s’aventurer sur scène, armée de son téléphone cellulaire en guise d’accessoire, afin de charmer les coachs et le public avec sa solide version de Carmen de Stromae. Avec un père et un grand père compositeurs (Jean Robitaille, ayant entre autres composé Des croissants de soleil pour Ginette Reno en 1974) et une mère faisant de la voix hors champ, l’adolescente ne pouvait faire autrement que d’être hallucinante sur scène! Comme un remerciement, une chaleureuse ovation suivit cet impressionnant spectacle! « Voilà quelques années, j’écrivais une chanson qui s’appelait Qui prendra ma place?, ben ça pourrait facilement être toi! », lui lança Marie-Mai qui prit la parole la première. La jeune artiste opta d’ailleurs de faire partie de son équipe sans la moindre hésitation.

Dans sa magnifique robe, Rachel Campbell, 14 ans, se lança à son tour en nous livrant My Lagan Love de Joseph Campbell (1879-1944) en s’accompagnant à la harpe. « C’était un moment de grâce! », lui dit Marie-Mai pour décrire son expérience auditive. « Tu ressemblais pas mal à quelque chose qui descendait du ciel. », s’exclama Alex Nevsky. Effectivement, la jolie blondinette aux yeux bleus se démarqua sans l’ombre d’un doute par son touchant morceau de bravoure! Excellent choix, la jeune femme a choisi de travailler avec ce dernier.

L’attachant Étienne Poliquin, 12 ans, sut me charmer par son style, ses cheveux bouclés, ses magnifiques yeux bleus et son incroyable interprétation d’Angela de Gerry Boulet! Dommage qu’un détail aussi pointilleux que l’essoufflement ressenti soit assez pour justifier qu’aucun des coachs ne se soit retourné! Le jeune chanteur domina totalement la scène avec ses pas de danse, son aisance et ses regards complices vers l’assistance. Ce fut le cœur brisé que je te regardai quitter les planches, mais je peux te dire, Étienne, que tu fis preuve d’une résilience hors du commun et pour moi, tu as ça dans le sang, ne lâche pas ce grand talent. On va se revoir!

LVJ_AAA1_Annabelle 3

Crédit : OSA IMAGES ET TVA

Annabelle Huot, 9 ans, vint nous interpréter, sans contredit, l’une des plus belles pièces d’opéra existante: O mio babbino caro de Giacomo Puccini. Une performance incroyable livrée par une petite fille trop craquante, quoi demander de plus? Trop peu de mots demeurent encore disponibles pour décrire un tel talent! Annabelle, si pour toi « La Voix Junior, c’est un rêve qui se réalise », pour moi, tu es un petit bonheur qui se concrétise!

La déterminée Leticia Jimenez, 11 ans, poursuivit la course avec une confiante interprétation (plus rythmée que la version originale) de Dernière chance d’Indila. Nous pûmes voir que la jeune demoiselle était à sa place sur une scène, c’est sans doute ce que les trois coachs trouvèrent aussi, puisqu’ils se retournèrent tous l’un après l’autre. Leticia choisit cependant d’entamer son aventure avec son idole, Marie-Mai. « C’est rare que je sens la passion de la scène autant que je l’ai ressentie avec Leticia! », se confia Marie-Mai, à la suite de la performance de l’adolescente.

Jordan « La Rock Star » Turcotte-Meunier, 12 ans, monta sur scène, guitare à la main, pour nous interpréter Trouble d’Elvis Presley. Son porte-bonheur ne lui porta cependant pas toute la chance voulue, mais nous fit passer un excellent moment! Les coachs se retourneront certainement pour toi dans le futur! Bravo!

LVJ_AAA1_Brenden 1

Juliette Huot, 10 ans, vint nous interpréter Le retour de Don Quichotte de Michel Rivard avec une si grande maturité qu’elle sut bien partager sa passion jusqu’au siège du coach Nevsky qui fut le seul à se retourner, pour son plus grand plaisir!

L’émission se poursuivit avec une audition à l’aveugle ultime: les spectateurs et les téléspectateurs eurent eux-aussi l’énorme privilège de ne pas voir le ou la dernière candidat(e) qui monta sur scène nous interpréter une IM-PRES-SION-NANT-E version de House Of The Rising Sun de Animals! Un seul mot: WOW!!!! Ce ne pouvait pas être plus parfait! Nous comprîmes vite pourquoi le public se devait à son tour de vivre l’expérience « les yeux fermés »: ce fut à s’y méprendre. Était-ce une jeune femme ou un jeune homme? J’aurais parié sur le premier choix… Eh bien, je me serais trompée! Il s’agissait effectivement d’un jeune homme, Brandon MacGowan, 13 ans, et il choisit de travailler avec Alex Nevsky qui promit de le traiter comme un roi dans son équipe.

Mathilde Johansson, alias Petite Mathilde sur YouTube, 13 ans, monta sur les planches pour nous interpréter une belle version d’Encore une nuit de Marie-Mai, en s’accompagnant au piano. Performance qui toucha Marie-Mai droit au cœur et qui se conclut sur une magnifique interprétation en duo, malgré que les trois coachs ne se soient pas retournés. C’est le cœur gros que Marie-Mai laissa filer la jolie demoiselle.

LVJ_AAA1_Camila et Zion-Luna 2

Les trois coachs se retournèrent cependant pour la voix mature de Charles Bernard, ce jeune sportif de 14 ans qui s’appropria complètement la chanson Dancing On My Own de Robyn. Une nouvelle coqueluche est né sur la scène du MELS et cette dernière choisit de travailler dans l’équipe Dupré.

Finalement, ce sont Camila et Zion-Luna Ribeaux Valdes, 10 et 13 ans, qui terminèrent la soirée en beauté et qui en mirent plein la vue aux trois coachs qui retournèrent leur chaise pour eux… Malheureusement pour les deux gars, c’est la magnifique Marie-Mai qui eut le grand honneur de pouvoir s’emparer du duo!

Pour tout connaître sur les candidat(es), vous pouvez le faire en visitant le site web de La Voix Junior. À la semaine prochaine!

Texte révisé par : Marie-Eve Brisebois

Vous pourriez aussi aimer...