La Virée des Ateliers

Entretien avec le porte-parole

Jean-Claude Poitras

© Facebook La Virée des Ateliers

Par :

MatTV a eu la chance d’être invité à visiter les nombreux artistes, artisans, designers de mode et autres créateurs présents lors de La Virée des Ateliers 2019.

Qu’est-ce que La Virée des ateliers ?

La Virée, qui en est déjà à sa 12e édition, présentait du 2 au 5 mai près d’une centaine de créateurs montréalais qui ouvrent les portes de leur boutique au public. Dispersés à l’intérieur de 3 bâtiments sur la rue de Parthenais, c’est le moment idéal pour découvrir les créateurs d’ici. Plusieurs sont peu connus de la population montréalaise et valent définitivement la peine d’être découverts. En effet, c’est une très bonne manière de dénicher les produits locaux et donc dans la même veine d’acheter local.

Ce qui est fort intéressant avec La Virée des Ateliers c’est que l’on peut entrer dans le cocon des créateurs et s’introduire à l’intérieur de leur studio où l’on retrouve l’essence même de leur créativité. On y voit les tissus, les machines, et ce, sans compter les produits finis que l’on peut acheter sur place. Ce qui est agréable également c’est que l’on peut parler avec les créateurs ; poser des questions sur le processus de création, comprendre la démarche artistique et en savoir plus sur le produit qu’on achète.

MÉTAMORPHOSE

métamorphose

Rue du léopard

Rue du léopard

Entretien avec le porte-parole : Jean-Claude Poitras

Pour la première fois, le grand designer Jean-Claude Poitras était le porte-parole de l’évènement. Il se dit choyer et très honoré d’avoir été approché par La Virée des Ateliers pour remplir ce rôle. « Je suis tellement heureux de pouvoir être [le] porte-parole qui fera rayonner toute cette belle créativité. »

Il dit avoir accepté avec joie ce titre puisque ça rejoint énormément sa propre démarche. « Ça correspond à toute ma démarche artistique. […] J’ai toujours cru au design multidisciplinaire. J’ai toujours voulu que les artistes se parlent entre eux ; non seulement les artistes en art visuel, mais les artisans des métiers d’art. Je crois qu’il faut vivre de plus en plus en se connectant les uns aux autres. On a tellement à s’apporter. Ici, c’est l’endroit qui est au cœur même de cette idée de multidisciplinarité. Je vais d’une découverte à une autre. C’est mon élément complètement! »

Ce qu’il a retiré de sa première expérience à titre de porte-parole pour La Virée des Ateliers a été notamment l’esprit collaboratif de tous les artistes. « C’est l’idée des belles collaborations qui naissent parce que ces artistes-là se côtoient. C’est un enrichissement supplémentaire, parce que souvent lorsque l’on crée, c’est beaucoup dans la solitude, dans le doute et là, tout à coup, on a la chance ici de partager avec celle qui partage l’atelier d’à côté. Ça c’est extraordinaire, parce que je crois qu’il faut de plus en plus fédérer, mobiliser toutes les forces de la création, de la créativité et démontrer que Montréal est unique en ce sens. »

Le porte-parole de l’évènement s’est dit excité à l’idée de commencer de nouveaux projets et de collaborer avec certains des créateurs présents à l’évènement. « J’ai déjà en tête d’ailleurs d’aller solliciter certaines artisanes et artistes pour qu’on ait des collaborations ensemble. Ce n’est que le début d’une belle histoire. »

Les coups du cœur du porte-parole :

  • Marie-Josèphe Vallée
  • Lucie Leduc
  • Atelier Cocotte
  • Martin Dhust
  • Marianne Chénard
  • Porcelaine Cristalline
  • Patrycja Walton
  • Velvet Moustache
  • Cass »
  • Os Cane
  • Pat Cantin
  • Noujica
  • Atalante

Rendez-vous sur la page Facebook de La Virée des Ateliers pour voir Jean-Claude Poitras parler de ces produits chouchous en compagnie des artisans.

Mes coups de cœur

Étant moi-même une adoratrice de mode, quelques entreprises ont retenu davantage mon attention. Personnellement, j’ai adoré Annie 50! Conçus dans des tissus confortables et colorés, les vêtements étaient, selon moi, très au goût du jour. Sinon, tout comme M. Poitras, j’ai adoré Noujica. Coup de cœur spécial pour les sacs! Et finalement, j’ai aussi été attirée par la compagnie Prysm, une entreprise de bijoux, tous très classiques et délicats.

Annie 50

Annie 50

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...