Critique culinaire: La taverne d’Alexia

Un samedi soir méditerranéen

Alexia-6a

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par Alexandra Féthière

Lorsqu’il s’agit de cuisine méditerranéenne, je réponds toujours à l’appel. Étant donné que c’est ma cuisine préférée, mes papilles gustatives sont très critiques et ne veulent surtout pas être déçues. Dans mon cas, on ne peut pas me prendre par mes sentiments, mais par mon estomac.

Hier, nous avons testé la taverne l’Alexia dans le quartier Ahuntsic. Un restaurant méditerranéen avec une touche portugaise, en raison des origines du chef Sebastien Carvalho, et nous en sommes sorties charmées. Il était bien rempli en ce samedi soir. Une dizaine de tables, un bruit ambiant agréable, lumière tamisée, et surtout, un personnel attentionné et convivial.

Alexia-2a

Nous avons commencé par un combo d’amuse-gueules qui incluait olives, lupins, et pain pita accompagné d’hummus au paprika fumé et lime. Petite précision, les lupins sont des graines de lupin habituellement servi en apéritif. Un délice!

Ensuite, nous sommes passées aux entrées. En temps normal, j’aurais probablement opté pour les calmars frits ou le saumon, mais hier je me suis dit : ‘’Pourquoi ne pas sortir de ma zone de confort ». J’ai donc choisi la pieuvre accompagnée de bacon fumé et pomme de terre au Murro. Grande fan des films de Disney que je suis, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Ursula, la méchante pieuvre dans La Petite Sirène.

Alexia-6

J’étais très sceptique, le mélange de bacon et fruit de mer me semblait être une idée farfelue. Et là, contre toute attente, je fus conquise. La pieuvre toute seule était délicieuse, fraîche avec un petit goût salé de mer. Ma deuxième bouchée fut accompagnée du bacon et d’un morceau de pomme de terre. Le mélange était exquis. Mon coup de coeur de la soirée!

Notre photographe, Ariane, a choisi le Kofta de Bison accompagné de salade de poires et yogourt à la lime. Très bon également. Le mélange de fruits, légumes et de viandes est un mariage très bon et rafraîchissant.

Alexia-9

Comme plat de résistance, nous avons choisi le cerf de Boileau (servi saignant) au porto avec topinambours et légumes rôtis et l’agneau au café accompagné de Cipollini et pommes de terre rattes. Les deux viandes étaient très tendres aux saveurs sucrées, ce qui nous a changé un peu des saveurs salées de l’apéritif et des entrées.

J’ai préféré le cerf. Je ne prends généralement pas ma viande saignante mais celle-ci était succulente. Et rien de tel qu’une bonne sauce au Porto pour accompagner une viande rouge. L’agneau était bon également mais n’étant pas une grande fan de chou, je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur.

Alexia-15

Finalement, le dessert! un paradis gustatif pour les becs sucrés. Deux desserts sont proposés au menu. Deux churros aux épices pour commencer, accompagné d’une sauce caramel à l’anis étoilé. C’était comme si on avait combiné une bonne tarte au sucre et une queue de castor. Ensuite, un gâteau aux poires de la Mama, un dessert inspiré de la recette de la mère du Chef, garni de crème fraîche, chocolat et poires.

Cette expérience culinaire fut un succès et nous remercions Chef Carvalho, Lionel, et le reste du personnel pour un super accueil! Je compte bien y retourner pour goûter le reste du menu. Pour plus d’informations, visitez le site web du resto.

Crédit photo: ©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...