La revue-musicale : Francostalgie

L’heureux mélange France-Québec

© Laura Choquet/MatTv.ca

Par : Ariane Dostaler

Lundi soir avait lieu la première du spectacle Francostalgie à L’Olympia de Montréal. Pour l’occasion, plusieurs personnalités du milieu artistique étaient présentes, dont Jean-Pierre Ferland, Herby Moreau, Suzie Villeneuve, Andréanne A. Malette, Étienne Drapeau, Geneviève Borne et plusieurs autres.

Michel Drucker est depuis longtemps le pont entre la culture française et la culture québécoise, il est connu par les québécois pour avoir fait connaître Céline Dion aux Européens, pour avoir co-animé l’émission L’été indien avec Julie Snyder et surtout pour ses nombreuses années de carrière comme l’un des animateurs français les plus populaires. Il était donc naturel que ce soit lui qui raconte à travers le spectacle, sur grand écran géant, l’histoire de plusieurs artistes francophones s’étant illustrés autant au Québec qu’en France.

Le concept du spectacle est une excellente idée et la mise en scène de Pierre Séguin est très intéressante. Le fond de la scène était un écran géant où étaient diffusés plusieurs belles images qui ajoutent un plus value au spectacle. Parlons maintenant des artistes qui font partit de cette revue musicale. D’abord, le gagnant de l’édition 2009 de Star Académie, Maxime Landry, qui a entre autres interprété la chanson Parler à mon père de Linda Lemay, la femme qui est en quelque sorte son mentor. Le chanteur Michaël, connu récemment grâce à La Voix était aussi de la partie, le grand interprète a d’ailleurs chanté l’un des plus grands classiques québécois Le blues du businessman.

Ensuite, du côté des filles, il y avait la chanteuse découverte à Star Académie, Vanessa Duchel,qui a interprété magnifiquement la chanson Une femme avec toi de Nicole Croisille. Et finalement, Éléonore Lagacé, la tête d’affiche de la comédie musicale Footloose, présentée à l’été 2017 par Juste pour rire a donné tout un spectacle. La jeune fille a beaucoup dansé sur scène et a offert une magnifique prestation entre autres de la chanson L’aigle noir de Barbara.

Bref, ce fut une belle première, et comme nous a dit M. Drucker à deux reprises durant le spectacle : « Les grandes chansons ne meurent jamais. » Plusieurs représentations auront lieu à travers le Québec, de plus, ils ont annoncé hier qu’ils s’installeront au Capitole de Québec pour 42 représentations du 31 juillet au 15 septembre 2019. Pour de plus amples renseignements, visitez leur site Web.

Crédit photo : © Laura Choquet/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...