01

La musique de STONE: Hommage à Plamondon

Les femmes rendent hommage à Plamondon

5

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Marie Eve Archambault

Pour clore la 30e édition des Francofolies de Montréal, l’organisation a mis sur pied une soirée hommage. En entrée, les spectateurs ont eu le droit sur la scène Bell à un hommage à Jacques Higelin, un auteur-compositeur-interprète et comédien français qui est décédé le 6 avril dernier. Puis, pour terminer les festivités, le tout dernier spectacle présenté a été La Musique de STONE: Hommage à Plamondon.

4

Les femmes à l’honneur

Bien que ce ne soit pas la première fois que l’on assiste à un hommage au grand de la chanson, il y avait un vent de fraîcheur dimanche soir; celui où tous les interprètes étaient exclusivement des femmes. On nous annonçait de la belle visite telle que Ariane Moffatt, Betty Bonifassi, BEYRIES, Catherine Major, Gabrielle Shonk, Klô Pelgag, La Bronze, Marie-Pierre Arthur, Martha Wainwright, Safia Nolin et Valérie Carpentier. Pour pousser ce concept à son meilleur, même les musiciens qui les accompagnaient étaient en majorité de sexe féminin également. C’était le cas de le dire, les femmes étaient à l’honneur.

2

Des bémols sauvés par de grandes interprétations

Malheureusement, quelques bémols sont survenus lors du spectacle. Le premier étant que l’hommage a débuté 15 minutes plus tard. Vous me direz que nous sommes habitués au retard lors des concerts, mais les Francos sont connus pour être ponctuels.

Puis, j’ai trouvé que l’ordre des chansons auraient peut-être été à retravailler. Il aurait plutôt été judicieux d’établir une certaine continuité qu’il n’y avait malheureusement pas. Parfois, nous étions dans des interprétations plus rock comme, Lili voulait aller danser, chantée par La Bronze, et quelques minutes plus tard, nous tombions dans une performance plus intimiste et mélancolique comme le numéro de Safia Nolin avec le Blues du businessman. Il faut tout de même souligner que Nolin a revisité cette pièce où elle nous a donné l’occasion de la découvrir à nouveau.

11

Que dire de l’interprétation d’Ariane Moffat qui a repris la chanson SOS d’un terrien en détresse. Il faut le dire, la chanson lui collait à la peau. Le spectacle s’est terminé avec L’hymne à la beauté du monde où toutes les interprètes étaient sur scène. Au plaisir des spectateurs, Luc Plamondon est allé les rejoindre afin de clore en beauté la 30e édition des Francofolies.

L’an dernier, le Cirque du Soleil avait rendu hommage à Luc Plamondon dans un spectacle doté d’une trame sonore enregistrée et orchestrée par Jean-Phi Goncalves. Cette année, ce fut un bel hommage par des femmes fortes de l’industrie de la musique à un auteur qui a marqué plusieurs générations. Une soirée de clôture qui aura apporté une bonne vague de gens qui avaient tous l’envie de réentendre les chansons qui ont bercé leurs souvenirs.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par: Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...