La massothérapie comme thérapie

Une reconnexion communicative à réapprendre pour tous!

At massage

©regroupementmieuxetrefamille

Par Angélique Charreau

L’éducation étant différente partout dans le monde, les thérapeutes se sont penchés sur la question du bénéfice du contact physique, comme le câlin, les tapes dans le dos, la poignée de main ferme et rassurante. Le constat est que cela favorise non seulement la confiance en soi et la joie de vivre, mais également une meilleure communication envers chacun. Voici un exemple simple que le contact motive. Les sportifs le démontrent : la tape dans les mains quand une bonne action a été réalisée pour l’équipe crée de l’enthousiasme et renforce le jeu. Ou tout simplement un geste d’affection avant une épreuve rapporte des médailles. Je me suis entretenue avec Yannick Foisy, massothérapeute, enseignant et conférencier, qui a pour concept unique :

  • La sensibilisation de l’homme dans le rôle de supporteur de détente auprès de sa compagne et de ses enfants
  • La thérapie de couple par le massage
  • L’intervention dans les écoles pour réapprendre la communication par le toucher, comme la main sur l’épaule signe de gratitude, de récompense, et de fierté qui procure donc une satisfaction personnelle et renforce la confiance en soi.

Il est le premier homme praticien en massothérapie professionnelle dans la province de Québec à offrir ses interventions et ateliers. Il a répondu à mes questions avec beaucoup de passion.

 

Bonjour Yannick, pourquoi et en quoi ton concept est unique?

Parce que je suis un homme qui ose parler du « toucher » comme étant bénéfique, autant pour une meilleure communication que pour renouer avec les messages que nous transmet notre corps à travers le contact physique. Mon but premier est de sensibiliser les hommes à se familiariser davantage avec le toucher comme approche de communication rassurante et saine. Puis aussi pour apporter du soutien avec des gestes de massages basiques thérapeutiques pour sa famille et les aider à se détendre et créer un meilleur échange entre tous.

Quand vous allez faire un massage, le contact du massage thérapeutique relâche les tensions nerveuses musculaires, mais aussi mentales. Donc cela prouve bien que le contact par imposition des mains est important.

 

Quelle initiation facile comme gestes et massages simples donnes-tu dans tes cours?

Ce sont des techniques de base qui permettent une détente, c’est la base de toute chose. Une personne détendue est une personne plus réceptive et attentionnée.

Je vais donner deux techniques :

L’effleurement des mains surtout sur la zone dorsale, car celui-ci a des vertus magnifiques, il libère de l’endorphine, donc très simple et efficace par exemple pour aider un enfant à relaxer quand il a fait un cauchemar. Et pour toutes les personnes de nature nerveuse, anxieuse. Le but est d’apporter au corps une information de lâcher-prise et s’accorder un moment de récompense en toute sécurité.

Les palpés roulés pour dynamiser le corps, mais aussi éliminer les tensions musculaires un peu comme un drainage doux, cela favorise le sommeil.

L’objectif final des cours est que les gens apprennent à échanger équitablement en s’autorisant les mêmes bénéfices et ainsi favoriser leur façon de communiquer.

 

Tu es appelé par les écoles pour des ateliers d’information, quel message leur transmets-tu?

Je démystifie si on veut le mot « toucher », pour qu’il ne soit plus employé et perçu comme un mot à connotation sexuelle, mais plutôt d’échange et communication saine qui est agréable à recevoir.

Vous savez quand vous êtes parent, vous observez que quand vous touchez votre enfant son comportement est alerte et joyeux, mais aussi, vous apprenez à l’enfant un maintien du corps. Placez votre main sur le bas du dos et voyez que l’enfant redresse son corps pour une meilleure posture. Donc le toucher a un langage. Un(e) professeur(e) par un geste sur l’épaule pour renforcer une confiance chez un élève, l’inviter à mieux s’installer sur sa chaise, à retrouver sa concentration, etc.

Je parle aux enfants de l’importance pour bien communiquer. Qu’entre collègues de classe le soutien par le contact physique ça encourage, ça fait du bien, ça rassure. Rien de tel qu’une main sur l’épaule de son copain d’école pour affronter une journée d’examen.

 

Pour toi, le contact c’est la forme communicative essentielle dans les relations humaines?

Oui, pour moi l’être humain a besoin de se reconnecter avec les sens. À travers mon expérience, j’ai constaté que les gens ont des manques, et très souvent ils sont reliés à l’affectif.

 

Tu offres trois styles d’atelier, ils peuvent tous être enseignés à domicile et en groupes?

Oui, ma clientèle aime avoir le choix selon leurs besoins.

Il y a le cours personnalisé pour les couples, les ateliers-conférences sur la communication par le toucher et les cours d’initiation à la massothérapie de base, de maman et papa à bébé aux massages de détente de lâcher-prise pour tous.

 

Comment procèdes-tu lors d’un atelier?

Tout d’abord, je fais une première rencontre avec les personnes pour faire un bilan de santé, ensuite je les mets tout de suite en action avec l’initiation aux massages. Je fais deux massages, un pour l’homme et un pour la femme. Ensuite ils le font à leur tour. Je leur enseigne les techniques de base, donc sans danger, sans risques, qu’ils devront échanger pendant l’atelier sous ma supervision. Plus vous massez, plus vous devenez sensible à l’information du corps de l’autre et donc à être à l’écoute de ses besoins. C’est pour cela qu’il y a 70 % de pratique et 30 % de théorie dans mes cours. Le but étant toujours de sensibiliser sur la communication par le toucher.

 

Merci à Yanick Foisy, massothérapeute.  

Vous pourriez aussi aimer...